Jan Reymers, directeur général de Gemüsehandel Reymers, propose de la laitue Iceberg d'Espagne

« Pendant longtemps, la laitue Iceberg était vraiment trop bon marché »

En été comme en hiver, la laitue Iceberg est le pilier de la société Gemüsehandel Reymers Ltd sur le marché de gros de Hambourg. « Pendant longtemps, la laitue Iceberg était vraiment trop bon marché. Beaucoup de commerçants, ici, au marché de gros, proposaient leurs produits à des prix très bas et faisaient baisser les prix en conséquence », explique Jan Reymers, directeur général.

« Par ailleurs, les conditions de culture étaient très bonnes en Espagne, si bien que l'on trouvait généralement beaucoup trop de produits sur le marché. Les années précédentes, nous aurions pu être relativement satisfaits des prix. Mais en raison de l'augmentation des frais de transport, les prix ont été résolument décevants. »


Jan Reymers

Comme de coutume, les affaires commencent plutôt tranquillement pour de nombreuses entreprises en janvier, et Reymers ne fait pas exception. « Les opérations de Noël 2022 ont été comparables à celles de 2021. Cela semblait plus calme du fait qu'elles étaient étalées sur plus de jours. Mais la semaine a été somme toute normale », a déclaré Reymers.

Importations complémentaires d'Espagne
En plus des produits de la ferme de son frère Dierk Reymers, le grossiste propose également de la laitue Iceberg d'Espagne, qui vient dans son propre emballage. « C'est une façon de construire une marque et de se faire un nom grâce à sa qualité. » Reymers peut proposer les produits espagnols de début novembre à mi-mai, en distribuant 1 à 2 camions par semaine avant de recommencer à commercialiser la récolte fraîche issue de sa propre production. De plus, il propose également du brocoli d'Espagne, dont le niveau de prix demeure stable, autour d'un peu moins de 2,00 EUR/kg.

Les prix du fret ont augmenté de près de 20 % par rapport à l'année dernière, a-t-il précisé. « Nous espérons, bien sûr, que la situation globale s'améliorera au cours de l'année. Mais nous connaissons aussi des entreprises de culture qui ont dû mettre la clé sous la porte. Par conséquent, l'offre s'est quelque peu réduite et les gens sont également devenus plus prudents en matière de culture. Avec moins de pression sur les produits, on peut au moins prétendre à des prix plus élevés. »

« Il est toutefois à craindre que les chaînes de magasins continuent à essayer d'acheter au niveau bas habituel, oubliant les coûts massivement majorés de la culture », a déclaré Reymers. « Le nombre de cultivateurs n'augmente plus, bien au contraire. Les Pays-Bas commercialisent également leurs importations espagnoles. Mais en fait, ils ne ressentent pas autant en hiver la concurrence des pays voisins, car ils achètent aussi leurs marchandises par l'Espagne en ajoutant leurs marges et le fret. »

Pour plus d'informations :
Jan Reymers
Gemüsehandel Reymers GmbH
Großmarkt Hamburg, Gang K, 398 - 399
Banksstraße 28
20097 Hambourg
Tél. : +49 40 32870877
Fax : +49 40 337819
Cell. : +49 157 73287081
grossmarkt@reymers-gemuese.de
https://www.reymers-gemuese.de


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)