Martijn Vogelaar de Fruvo à propos du nouveau système de purification d’eau VAM Watertech :

« Nos poires doivent parvenir aussi propres que possible au consommateur »

« Non pas que nous le recommandions à nos employés, mais vous pourriez boire l'eau comme ça », s'amuse Martijn Vogelaar, depuis le site de tri et d'emballage de fruits Fruvo de Krabbendijke (Zélande, Pays-Bas). L'automne dernier, VAM Watertech a installé une nouvelle station d'épuration chez la société de conditionnement. Grâce à un système de purification des flux, l'eau de transport provenant des différents bains est nettoyée en profondeur. « Au final, cela conduit à un produit plus sain pour le consommateur », explique Vogelaar.


Martijn Vogelaar et Hans Blaak trinquent avec un verre d'eau purifiée

Prévention de la contamination croisée
« Si vous deviez investir dans la purification de l'eau uniquement pour économiser l'eau, vous ne seriez jamais gagnant aux Pays-Bas. L'eau est encore relativement bon marché ici. Nous le faisons donc principalement pour obtenir un produit plus propre. Grâce à cette technique, nous pouvons garantir que les poires sont si propres qu'elles ne contiennent aucune contamination sur la peau et que l'eau de traitement est exempte de résidus, ce qui permet également d'éviter les contaminations croisées. Cela nous permet de répondre aux exigences et aux souhaits sans cesse croissants des consommateurs et des chaînes de supermarchés en matière de qualité et de sécurité alimentaire », explique Vogelaar.

Fruvo trie un volume considérable de poires sur une base annuelle, y compris pour des collègues producteurs. « Tous les producteurs ne respectent pas le même calendrier de pulvérisation. Grâce à cette purification, nous évitons la contamination d'un lot à l'autre. Cela pourrait avoir de fâcheuses conséquences autrement. Par exemple, si un détaillant autorise quatre actifs, vous ne voulez pas que les fruits soient contaminés par les résidus des fruits d'un autre producteur à travers l'eau du centre de tri. Grâce à cette station d'épuration, les fruits ressortent si propres que, en théorie, on peut trier les poires biologiques et conventionnelles sur la même ligne. Normalement, les LMR sont mesurées en milligrammes, nous le faisons ici même en microgrammes, afin d'être sûrs que tous les pesticides ont été éliminés. Je n'exclus pas que l'eau soit bien plus propre que l'eau potable. »

Durée de conservation
« De plus, avec ce traitement, nous espérons prolonger la durée de conservation des poires. Nous envisageons un tri en deux étapes pour des raisons d'économie de main-d'œuvre. Avec le pré-triage, on économise au maximum l'intervention de deux personnes, puis les fruits peuvent être emballés ultérieurement de façon spécifique. Des essais menés notamment par l'université de Wageningen ont montré que la durée de conservation des fruits pouvait augmenter de plus de 50 %. Je suis convaincu que c'est le cas ici, mais la machine devra le prouver en essai pratique dans un avenir proche. Si nous parvenons à cette extension de durée de vie, les économies réalisées grâce au traitement de l'eau peuvent difficilement être exprimées en valeur. C'est pourquoi cette installation s'inscrit parfaitement dans l'ensemble de nos activités. »

Un effet secondaire bénéfique que Vogelaar remarque est la carte de visite crée pour l'entreprise de tri. « Combien de fois voyez-vous qu'au moment du tri, les poires passent dans une eau trouble à cause du microfilm sur l'eau. Les fruits en deviennent parfois collants. Ceci appartient au passé grâce à notre système d'épuration. Je ne veux plus de ça, après tout, l'œil a aussi ses désirs ! La présentation du produit, c'est aussi celle de l'entreprise. »

Une finition parfaite
La station de traitement d'eau installée par VAM Watertech chez Fruvo a été optimisée sur plusieurs fronts par rapport aux machines précédentes. « Il ne s'agit certainement pas d'une machine classique, puisque les technologies les plus récentes y ont été combinées », déclare Hans Blaak, directeur-propriétaire. Ces dernières années, le fournisseur basé à Borsele a fourni la plupart de ses installations à l'industrie de la pomme de terre et de la carotte, mais il s'attend à une demande croissante de la filière fruits dans les années à venir. « C'est formidable, nous venons de présenter notre nouveau module, appelé Fresh Finish, une installation compacte et prête à être branchée qui permet aux transformateurs de démarrer immédiatement. »


Fresh Finish

« Nos installations ne sont pas bon marché et sont généralement plus chères que celles de nos concurrents. Mais elles sont aussi extrêmement fiables et faciles à utiliser et à entretenir. C'est pourquoi nous avons installé de très nombreuses stations d'épuration en Allemagne ces dernières années. Les transformateurs en témoignent : « Ce n'est peut-être pas le plus économique, mais une garantie qu'il n'y aura ensuite pas de problèmes ». Martijn est d'accord : « L'usine est entièrement automatisée et notre département technique n'a pratiquement aucun souci à se faire à ce sujet. Cela a aussi une grande valeur. »

Pour plus d'informations :
Martijn Vogelaar
Fruvo
Tél. : +31 (0)113 503183
cmvogelaar@fruvo.nl 
www.fruvo.nl 

Hans Blaak
VAM Watertech
Tél. : +31 6 28 237 650
hb@vam-watertech.com 
www.vam-watertech.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)