L'Espagne et la France renforcent leurs liens de coopération agricole en faveur d'une production durable

Le Ministre espagnol de l'Agriculture Luis Planas, et le Ministre français de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, Marc Fesneau, ont présenté une déclaration commune renforçant la coopération en matière agricole entre les deux pays, dans le cadre du 27e sommet bilatéral qui se tient à Barcelone.

Dans cette déclaration, les ministres s'engagent à continuer d'œuvrer au renforcement du soutien de l'Union européenne à la sécurité alimentaire et aux capacités productives et logistiques de l'Ukraine, ainsi qu'aux mécanismes, tels que l'Initiative pour les céréales de la mer Noire, permettant la commercialisation des produits ukrainiens. Cette initiative a été très importante pour la stabilisation des marchés agroalimentaires au niveau mondial.

Ils rappellent la nécessité pour la Commission européenne de continuer à travailler sur une feuille de route concrète afin de garantir la disponibilité et le caractère abordable des engrais, qui jouent un rôle clé dans la production agricole.

Ils soutiennent la mise en place d'une stratégie d'utilisation durable de l'eau dans la production agricole afin de faire un usage rationnel et efficace de cette ressource. Dans ce domaine, ils soulignent que l'irrigation durable est un élément important pour assurer la sécurité alimentaire.

Ils s'engagent à continuer à œuvrer pour renforcer la cohérence entre la politique agricole et les autres politiques européennes, et notamment à établir des mécanismes de réciprocité dans les relations commerciales avec les pays tiers par le biais d'instruments tels que les clauses miroir, qui garantissent que les produits importés sont obtenus dans les mêmes conditions que celles exigées des producteurs européens.

Ils réaffirment l'engagement des deux pays à obtenir les changements nécessaires dans les propositions législatives européennes sur les indications géographiques de qualité et l'utilisation durable des produits phytosanitaires, actuellement en discussion. Ils se sont également engagés à travailler ensemble sur les nouvelles propositions qui seront bientôt mises en œuvre par la Commission européenne dans des domaines tels que l'étiquetage des denrées alimentaires et la certification du stockage du carbone.

Ils s'engagent à maintenir la politique de collaboration en matière de santé végétale développée au cours des dernières décennies dans le cadre de la réunion Espagne-France-Andorre sur ce sujet. Ces politiques sont aujourd'hui particulièrement pertinentes compte tenu de l'importance accordée au concept One Health (une seule santé).
Ils restent engagés et soutiennent les comités mixtes fruits et légumes, par lesquels les représentants des secteurs et de l'administration des deux pays rencontrent régulièrement ceux de l'Italie et du Portugal.

Les ministres ont partagé leur intérêt pour les échanges qui pourraient également avoir lieu entre les secteurs agricoles des régions ultrapériphériques dans le cadre de la défense des produits originaires de ces régions.

Source : lamoncloa.gob.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)