Pascal Corbel, Cardell Export :

« Les volumes d’exportation de Juliet vers l’Asie augmentent chaque année »

C’est depuis la mi-octobre que Cardell Export a, cette saison, commencé à exporter Juliet vers l’Asie, un des marchés de prédilection de la pomme bio. « Le marché asiatique est un très bon marché pour Juliet et ce depuis de nombreuses années. Chaque saison, nous augmentons nos volumes sur l’Asie. Notre clientèle est toujours très satisfaite et nous mettons tout en œuvre pour qu’elle le soit et ainsi développer les ventes sur ce marché », rapporte Pascal Corbel de la société Cardell Export.  

Un contexte logistique encore plus difficile depuis la crise sanitaire
Un développement des ventes qui mérite d’autant plus d’être souligné dans un contexte où la logistique est devenue un challenge de tous les jours : « Les compagnies maritimes ont créé de nouvelles lignes et en ont réduit certaines qui sont malheureusement rarement à notre avantage. L’offre en transport est réduite, que ce soit en termes de flux comme en qualité de services offerts par les compagnies. On subit les aléas de transports et les retards que cette situation engendre. C’est une réalité, d’autant plus marquée depuis la crise sanitaire. Nous devons toujours composer avec ces nouvelles difficultés tout en continuant de proposer un service et un produit optimal à nos clients. Nous venons par ailleurs d’apprendre que les compagnies maritimes ont décidé de réduire leur vitesse afin d’économiser du carburant, ce qui risque encore d’engendrer des retards supplémentaires ».

Des capacités de conservation qui lui permettent de voyager longtemps
Si Juliet s’est si bien positionnée sur le marché asiatique, c’est bien entendu grâce à ses qualités organoleptiques mais aussi à ses capacités de conservation lui permettant de voyager pendant plusieurs semaines tout en conservant une qualité optimale : « Côté consommateur, Juliet a conquis le marché asiatique grâce à ses qualités gustatives, son goût sucré, ses caractéristiques croquante et juteuse, mais aussi car en termes de cosmétique c’est une jolie pomme. Sans compter que le fait d’être une pomme bio lui procure un avantage considérable, puisque consommer sain est aujourd’hui tendance. Quant à nos clients, elle plaît car s’exporte bien même si elle vient de loin. Elle a une bonne tenue dans le temps, bien plus importante que celle d’autres variétés. Donc face à une durée d’acheminement de 4 à 6 semaines, les clients sont confiants et n’hésitent pas à l’acheter, puisqu’ils savent qu’ils auront le temps de la vendre ».

Un calibre moyen plus petit pour qualité organoleptique optimale
Bien que beaucoup de fruits aient soufferts de la canicule et de la sécheresse estivales, Juliet aurait été relativement épargnée : « L’avantage, c’est qu’il s’agit d’une pomme tardive. Alors même s’ils ont un peu souffert, les arbres ont beaucoup moins subi la canicule que d’autres variétés. Bien que l’on déplore un calibre un peu plus petit que ce que l’on aurait souhaité, la qualité des pommes n’a pas été impactée et les nutriments sont venus au bon moment pour garantir une excellente qualité de pomme pour cette saison ».  

Pour plus d’informations :
Pascal Corbel
Cardell Export
Tél. :
pascal@cardell.fr


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)