Jim Sijm, de JSZ Trading :

« Je vois encore le prix de l'oignon franchir la barrière de l'euro »

En tant que descendant d'une véritable famille de maraîchers, Jim Sijm n'est pas étranger à l'esprit d'entreprise. Avec sa propre entreprise JSZ Trading, il se concentre depuis l'année dernière sur l'exportation de légumes de plein champ en Europe centrale.

« J'ai fait un stage de trois mois en Roumanie et j'y ai acquis de bons contacts. J'exporte donc la majeure partie de mon commerce vers la Roumanie et la Bulgarie », explique Sijm. « Pour cette période de l'année, je ne trouve pas les exportations décevantes. Normalement, la demande de ces pays n'éclate souvent qu'en février. Cette année, nous avons déjà envoyé pas mal de marchandise en décembre, le mois de janvier a été un peu maigre, mais le mois de février repart fort. »

« Sur l'ensemble de l'année, les pommes de terre et les oignons rouges sont mes principaux produits, mais l'année dernière, nous avons également exporté beaucoup de carottes et de céleris-raves. Dans l'ensemble, les prix des légumes de plein air sont actuellement bons. Cela pose toutefois des problèmes pour certains légumes. Les exportations de céleri-rave, par exemple, continuent de bien se porter, mais en raison des prix élevés, nous avons plus de concurrence avec les carottes turques, notamment. »

« Je m'attends à une explosion de la demande d'oignons au cours de la période à venir. Bien qu'il y ait également des produits égyptiens sur le marché, ils sont d'un tout autre ordre que les oignons néerlandais, allemands ou autrichiens. Personnellement, je m'attends à ce que les oignons montent encore en prix. Bien que les exportations égyptiennes aient commencé, nous n'en voyons pas encore les effets sur les prix. Je vois le prix des oignons jaunes passer à l'euro », a déclaré Sijm.

Le jeune entrepreneur tient son bureau à Zwaagdijk-Oost, en plein milieu de la zone de production de la Hollande du Nord. « Je charge les oignons dans tout le pays, mais pour les pommes de terre, les céleris-raves et les choux, j'ai établi une bonne coopération avec les producteurs et les transformateurs de la région. Ce sont précisément ces lignes courtes qui me permettent de travailler de manière flexible. Mes clients organisent généralement eux-mêmes le transport. Je suis satisfait de mes débuts dans l'exportation de légumes frais et j'ai l'ambition de construire une belle affaire ! »

Pour plus d'informations :
Jim Sijm
JSZ Trading
Tél. : +31 6 40949060
info@jsztrading.nl 
www.jsztrading.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)