Groep 91 Uitvoer et Kaross Foundation

Comment un producteur d'agrume de Letsitele agit pour sa communauté

Groep 91 Uitvoer, un producteur familial d'agrumes de Letsitele, cultive et exporte avec succès citrons, pomelos et oranges Valencia dans le monde entier depuis plus de trois décennies. C'est surtout leur travail dans le cadre de la Fondation Kaross qui passionne Jan-Louis Pretorius, PDG de Groep 91 Uitvoer et président de la Fondation Kaross.

La Fondation Kaross est une coentreprise à but non lucratif regroupant Groep 91 et Kaross et un studio de broderie bien connu en Afrique du Sud.

Ensemble, ils investissent depuis 2015 de façon holistique dans la santé et les écoles publiques des villages ruraux de Xihoko et Nkambako, les villes où résident la plupart de leurs employés. La fondation suit une approche de partenariat, avec des projets axés sur la formation des enseignants, le mentorat des directeurs et des programmes pédagogiques visant à améliorer durablement l'expérience académique des élèves.

Les activités de la fondation sont en partie financées par la Fondation Albert Heijn et la Fondation Waitrose présentes en Afrique du Sud, ainsi que par d'autres fournisseurs et prestataires de services stratégiques du Groep 91.

Une contribution positive à la vie des enfants des zones rurales
Selon une enquête réalisée en 2021 auprès du personnel permanent, il existe un groupe collectif de 438 enfants, pour la plupart en âge d'aller à l'école primaire, dont les parents travaillent au Groep 91 Uitvoer. Les familles des 400 brodeuses employées par Kaross Studio bénéficient également du travail de la fondation dans les écoles de la région.

Une exposition d'œuvres d'art réalisée au Kaross Studio par des lycéens participant au programme Sondela Open Dialogues, présenté par l'initiative Valued Citizen, offre une occasion directe de constater l'impact du travail de la Fondation Kaross sur les élèves, remarque Pretorius.


Le lancement de l'exposition d'art, ouverte jusqu'à la fin du mois au Kaross Studio à Letsitele

« Lors du vernissage de l'exposition, certains élèves ont parlé de leur art, qui représentait leur vision du monde et leurs rêves. J'ai trouvé incroyable de voir qu'ils avaient confiance en eux. Si je pense à ce que nous trouvions dans les écoles il y a cinq ou dix ans, il est clair qu'il s'est passé quelque chose de positif. Peut-on l'attribuer uniquement à notre engagement ? Bien sûr que non, mais j'aimerais croire que nous avons apporté une contribution positive à la vie de ces merveilleux enfants et que cela nous donne l'inspiration pour continuer ». 

Le thème de l'exposition, dont l'inauguration a également eu lieu en présence des responsables de l'éducation du district de Mopani, était « Come Closer » (se rapprocher), choisi en reconnaissance de l'importance de l'alignement sur un groupe plus large de partenaires institutionnels et de partenaires partageant les mêmes idées pour répondre aux besoins de leur communauté.

Des programmes scolaires limités dans le domaine de l'agriculture malgré son importance économique
Bien que les pratiques de gestion agricole fassent partie des matières enseignées dans certains lycées, les apprenants sont au mieux exposés à un apprentissage par l'expérience dans les jardins potagers de leur école.


L'entrepôt de Groep 91 a une capacité de réception d'environ 500 tonnes par jour et utilise une trieuse optique Greefa SmartSort à 10 voies

L'accès au monde de l'agriculture commerciale à grande échelle et aux carrières qui y sont liées est encore limité, ce qui est ironique, selon Jan-Louis, étant donné que ces entreprises constituent l'épine dorsale économique de la plupart des communautés rurales.

Letsitele est la première région productrice de pamplemousses et d'oranges Valencia en Afrique du Sud, avec plus de 12.000 hectares en production.

« Nous envisageons d'introduire un programme agricole structuré dans certains lycées, ce qui explique en partie pourquoi nous cherchons à nous aligner sur d'autres acteurs tels que le ministère de l'éducation », explique Judy Müller, directrice générale de la Fondation Kaross.

Des excursions pratiques effectuées au Groep 91 et dans d'autres fermes et fermes d'élevage de la région ont été organisées pour les élèves des écoles secondaires de la dixième à la douzième année. L'année dernière, les élèves ont également visité la pépinière Duroi à Letsitele, où l'on cultive des agrumes et d'autres arbres fruitiers subtropicaux.

« Cette année, nous voulons exposer les élèves à une plus grande partie de l'industrie agricole », explique Müller.


Des lycéens voient comment les millions d'oranges Valencia cultivées par Groep 91 Uitvoer sont emballées et préparées pour le marché.

Le travail de la Fondation Kaross s'étend du développement de la petite enfance au développement de la direction des écoles. Bien que le développement scolaire soit important, la fondation se concentre avant tout sur l'amélioration de l'intégrité du système scolaire en se concentrant sur les éducateurs et la direction des écoles.

Des programmes d'enseignement de l'anglais langue seconde, visant à améliorer les compétences des enseignants et des apprenants, ont été mis en place parce que l'alphabétisation en anglais jette les bases du reste de l'apprentissage. L'enseignement des mathématiques assisté par ordinateur est proposé dans les écoles primaires grâce aux laboratoires Cami installés dans deux des écoles primaires partenaires.

Dans tout ce qu'elle fait, la fondation s'efforce d'améliorer la participation des parents, qui est traditionnellement très faible. Chaque mois, la Fondation Kaross discute de son travail avec le grand public sur Vision FM, une station de radio locale en langue xitsonga dans le district de Mopani.

L'amélioration durable de l'éducation est un marathon, pas un sprint
Pretorius souligne que son investissement dans l'éducation est à long terme, car il est conscient que les exigences opérationnelles attendues des employés sont devenues de plus en plus complexes d'autant plus, ajoute-t-il, « ce talent doit venir de cette communauté. » L'école est toujours l'épicentre de la santé communautaire. Nous pensons que lorsque les écoles 'produisent' des individus bien adaptés sur le plan académique et social, cela a un effet d'entraînement sur l'ensemble de la communauté. »


Ce sont 438 enfants dont les parents travaillent au Groep 91 qui bénéficient du travail de la Fondation Kaross dans leurs écoles (photos fournies par Groep 91 Uitvoer et la Fondation Kaross)

Groep 91 Uitvoer se concentre clairement sur l'agriculture commerciale et l'exportation, mais en tant qu'entreprise familiale, il est notable qu'ils ont un intérêt indéniable pour le bien-être et le développement de leurs employés et de la communauté.

« Nous ne voulons pas rester à l'écart et critiquer », déclare Pretorius. « Notre objectif est de faire partie de la solution, d'être un membre intégré de l'économie rurale. Et c'est ce que nous sommes aujourd'hui. »

« Nous sommes là pour le long terme, et ce marathon ne fait que commencer », observe Müller.

Pour plus d'informations :
Jan-Louis Pretorius
Groep 91 Uitvoer
Tél. : +27 15 345 1671
janlouis@groep91.co.za 
https://www.facebook.com/people/Groep-91-Uitvoer/100063583037216/ 

Judy Müller
Fondation Kaross
Tél. : +27 84 411 3400
info@karossfoundation.org 
https://karossfoundation.org 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.