Arnaud, Lacour :

« La campagne marocaine de myrtilles a été régulière en termes de volume et de prix »

« Il nous reste encore deux à trois semaines de commercialisation, mais avec les soucis liés à la météo que la production a connu ces derniers temps, la saison peut au final s’arrêter à tout moment », rapporte Arnaud de la société Lacour présente sur le MIN de Rungis, en référence à la campagne de myrtilles marocaines. Une campagne commencée il y a déjà 4 mois et qui fut plutôt globalement positive : « Nous avons été satisfaits de la qualité de la marchandise que nous avons reçue. Cela fait 4-5 ans que nous travaillons avec cette origine pour la myrtille et la framboise. Nous la privilégions à l’Espagne car elle est plus précoce, que les variétés produites ont un meilleur calibre et qu’on la trouve mieux travaillée. Il y a également plus de régularité sur les volumes, ce qui est un atout indéniable pour nos clients ».

Des volumes donc réguliers pour cette saison marocaine, associés à des prix qui sont également restés relativement stables durant toute la campagne : « Bien sûr, il y a des périodes où la myrtille se vend mieux qu’à d’autres. Mais le fait d’avoir cette régularité avec nos fournisseurs et notre partenaire qui importe de la myrtille pour nous dans la qualité, les volumes et les prix, a permis à notre clientèle de nous suivre tout au long de la saison ».

Aux côtés de la myrtille, Lacour propose également à la vente du raisin d’importation, toute une gamme de fruits exotiques, des tomates, des kiwis, des aubergine, des agrumes, du melon, de la pastèque et des fruits rouges.

Pour plus d’informations :
Arnaud
Lacour
arnaud@lexo-intl.com


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.