Sous-ensemble de caractères spéciaux plus

Annonces

Baisse du chiffre d'affaires et de l'offre de produits pour les coopératives horticoles belges en 2022

Les organisations de producteurs de la VBT ont clôturé l'année 2022 avec un chiffre d'affaires combiné de plus de 1,1 milliard d'euros. C'est environ 1% de moins qu'en 2021, selon le rapport annuel de la Fédération des coopératives horticoles belges (VBT).

En 2022, l'offre des organisations de producteurs a diminué de 6% par rapport à 2021. La diminution pour les légumes qui est de 6 % est principalement due à la baisse des approvisionnements en tomates (-10 millions de kg), concombres (-18 millions d'unités), poireaux (-3 millions de kg) et laitues (-3,6 millions de têtes).

Les approvisionnements en fruits ont baissé de 2 %. Les fraises (-2 %, soit 1 million de kg) et les poires (-13 % soit 27 millions de kg) ont été moins achalandées en 2022. En revanche, les livraisons de pommes ont augmenté de 20 % par rapport à l'année précédente (+20 millions de kg).

Le chiffre d'affaires des légumes s'est élevé à 744 millions d'€, celui des fruits à 363 millions d'€. Pour les légumes, il s'agit d'une augmentation de 2 % par rapport à 2021 et d'une baisse de 7 % pour les fruits. La part de ces deux segments dans le chiffre d'affaires total des organisations de producteurs de la VBT est restée similaire, à savoir 67 % de légumes et 33 % de fruits.

L'augmentation du chiffre d'affaires des légumes en 2022 a été principalement influencée par les concombres (+37 % ou 20 millions d'€). Les poivrons (+12 %) et les tomates (+3 %) ont également apporté une contribution positive. Pour les fruits, les fraises (-10%), les poires (-6 %) et les pommes (-15 %) ont tous connu une baisse des ventes en valeur en 2022 par rapport à 2021.

Légumes de transformation
L'association de producteurs de légumes industriels Ingro a réalisé un chiffre d'affaires de 102,5 millions d'€ en 2022, soit 5 % de moins qu'en 2021.

« L'année 2022 a été difficile pour la VBT et ses membres. Après la pandémie de Corona, tout le monde espérait un retour à la vie normale. Mais la guerre en Ukraine a profondément perturbé le fonctionnement de toute la société européenne. Les prix de l'énergie et des matières premières ont fortement augmenté. En raison de cette hausse des prix, les producteurs ont réduit leur production, ce qui a entraîné une baisse du volume des produits fournis aux organisations de producteurs », a déclaré la VBT dans une réaction.

« Néanmoins, avec 1,106 milliard d'€ sur le marché des fruits et légumes frais et plus de 102,5 millions d'€ pour les produits surgelés, le chiffre d'affaires est resté relativement stable par rapport aux années record précédentes.

Lire le rapport annuel complet de la VBT ici

Source : VBT


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.