Florimond Desprez, Germicopa:

80 000 tonnes de pommes de terre de semence en 2020

En 2014, Germicopa a rejoint le groupe Florimond Desprez, une entreprise familiale fondée en 1830. En juillet dernier, après avoir travaillé pour l’entreprise de semences SESVanderhave aux Etats-Unis, Florimond Desprez en devient le directeur général. Le jeune homme de 29 ans est la sixième génération impliquée dans l’entreprise familiale et est rempli d’ambitions. 

Florimond Desprez

Germicopa est établi en Bretagne. Toutes les variétés créées par l’entreprise sont caractérisées par des noms féminins. « Traditionnellement, Germicopa se focalisait sur les pommes de terre à cuire à la vapeur, comme par exemple la Charlotte, la Chérie et l’Amandine. Aujourd’hui nous nous tournons également vers d’autres marchés et nous cultivons des variétés de pommes de terre non seulement pour le marché des produits frais mais également pour la transformation industrielle. La Daisy est utilisée pour faire des frites et l’Amyla est bien implantée sur le marché de la fécule, notamment en France où elle est la variété numéro 1 », explique Florimond. 

Germicopa fait cultiver ses pommes de terre de semence par son propre réseau de producteurs (environ 180 producteurs en France). L’entreprise commercialise les semences dans 70 pays. « L’année dernière, nous avons vendu 63 000 tonnes de pommes de terre de semence, dont plus de 50% ont été exportées. Cette année nos ventes vont passer à 70 000 tonnes et nous espérons atteindre 80 000 tonnes d’ici 2020 ou 2021. Notre objectif n’est pas seulement de vendre des semences, mais également de trouver plus de partenaires à fidéliser sur des marchés comme l’Argentine, les Etats-Unis ou l’Afrique du Sud. » 

Lors de l’événement Fruit Logistica, Germicopa a braqué les projecteurs sur ses variétés biologiques. La Kelly est utilisée pour la production de frites industrielles, l’Edony pour les chips industrielles et la Yona sur le marché des produits frais. La variété est déjà bien établie en Espagne et au Portugal. 

 La variété Yona

Un autre projet qui caractérise l’approche de Germicopa est la Princesse Amandine, une variété de première classe. « Nous avons un réseau de douze conditionneurs qui ont un accès exclusif à cette variété et la promeuvent activement auprès des consommateurs. » 

« Nous essayons de créer des variétés résistantes aux maladies, surtout au stress hydrique. Dans des pays comme le Mali, le Niger, la Tunisie, le Portugal et l’Espagne, il y a de plus en plus de restrictions et nous devons continuer nos recherches afin de satisfaire leurs exigences, toujours plus nombreuses. De plus, il est important que les nouvelles variétés aient un besoin moindre en fertilisants. L’Armany, par exemple, a un besoin réduit en azote. Nous développons également des variétés résistantes aux maladies, notamment au mildiou, afin de réduire le besoin en traitements. La Kelly en est un bon exemple. »

La variété Armany

Pour plus d’informations :
Germicopa
contact@germicopa.com
www.germicopa.com

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)