Patrick Ktorza, Bio Garonne

Il y a une grave pénurie de producteurs bio

Il y a un manque de marchandises bio en France. « Tous les jours je dois refuser des ventes parce que je n’ai pas assez de tel ou tel produit », raconte Patrick Ktorza de Bio Garonne. « C’est dommage, parce que les clients et la consommation sont là. »

La situation décrit par Patrick se répète dans toute la France. « Aujourd’hui, 7% de l’agriculture française est bio. Il y a un besoin énorme. Nous accompagnons les producteurs dans leur conversion et nous nous engageons à vendre tous leurs produits. »

Bio Garonne regroupe environ 80 producteurs bio dans le Lot-et-Garonne. L’entreprise expédie des produits partout en France et exporte vers la Belgique et l’Allemagne.

Les herbes fraîches
La popularité des produits bio en France a explosé il y a 5, 6 ans. « Par conséquent, plus de producteurs se mettent en bio et plus de produits sont disponibles. Mais nous manquons toujours de production sur les herbes fraîches, comme le persil et le coriandre, ainsi que sur le mesclun, les pousses d'épinard et sur la roquette. »

Raisins : des volumes restreints
Pour Bio Garonne, les produits les plus importants en volume sont les courgettes, les potimarrons et les raisins. « Nous avons moins de raisins que d’habitude parce que nous avons eu pas mal d’intempéries au printemps. Après, il s'est mis à faire très sec. Les volumes restreints engendrent des prix élevés. »

Prix bas pour les courgettes
La situation sur le marché de la courgette est complètement différente. « Grâce aux chaleurs, on a de grands volumes. Les prix sont bas, autour de 90 centimes le kilo. Je pense que dans deux semaines les températures et les volumes vont baisser et les prix vont monter. »

Les GMS devraient chasser le plastique
Parmi les clients de Bio Garonne se trouvent des grossistes, des restaurateurs et des magasins spécialisés. L’entreprise ne vend pas aux GMS. « En France, le problème avec la GMS est qu’elle différencie le bio et le conventionnel en emballant tous les produits bio dans du plastique. Nous, on ne fait pas ça, car ce n’est pas du tout adapté aux valeurs bio. »

« Il y a de nombreux consommateurs qui n’achètent pas de produits bio en grandes surfaces à cause du plastique, et j’espère que la GMS va trouver un autre système pour différencier le bio et le conventionnel. Deux avocats, une mangue ou quatre tomates emballés dans du plastique, c’est vraiment très moche. »

Visitez Bio Garonne au NatExpo de 23-24 septembre à Lyon. Numéro de stand : F111.

Pour plus d'informations :
Bio Garonne
Romas - RD 813
47130 Port-Sainte-Marie
France
+33 (0)5 53 98 39 10
patrick.ktorza@gmail.com
www.biogaronne.info


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)