Pascal Corbel, Cardell Export sur la campagne des pommes:

Ça va être une année de bataille tarifaire

La récolte des pommes françaises a commencé. Selon Pascal Corbel de Cardell Export, ça va être une année de bataille tarifaire. « La récolte des pommes européennes n'a jamais atteint ce niveau-là. On espère maintenir un niveau de prix correcte sur les variétés communes, pour que les retours aux vergers soit bénéficiaires. Ce sont surtout l’Italie et la Pologne qui nous inquiètent. »

Les variétés communes
« On va vivre une saison assez difficile pour les variétés communes, comme la Granny, la Golden, la Royal Gala, la Rouge et la Braeburn. Ce sont les variétés qui se vendent sur le grand export, ou nous sommes concurrencés par tout le monde. »

« La saison passée, la récolte Européenne était extrêmement petite. Les prix étaient élevés et tout le monde était content, sauf ceux qui n’avaient pas suffisamment de marchandise. Nous, en France, on n’avaient que 10% de déficit en volume, et nous avons passé une très bonne saison. Cette année, l’Italie et la Pologne vont tenter de se récupérer et il y aura une grosse bagarre de prix entre les différents pays. »

La Pologne et l’Italie
« La Pologne a une grosse récolte comme elle n'en a jamais eu auparavant. Ça va avoir un impact sur les prix, étant donné que la Russie est toujours fermée jusqu’à la fin 2019. Comme la Russie était un grand marché pour la Pologne, les Polonais offrent leurs fruits partout. Même si ce ne sont pas les mêmes variétés ou la même qualité, il y a un écart de prix significatif qui nous gêne énormément. Après un grand déficit, l’Italie revient sur une récolte normale. Ça va aussi constituer une bagarre de prix. Il faut que nous baissions nos prix pour essayer de rivaliser. »

Un autre problème est constitué par le marché allemand. « Pour les variétés communes, la marché allemand va se fermer à nous. Les Allemands ont une récolte assez grande et vont privilégier leur propre récolte. »

Par contre, la compétition des États-Unis et de la Chine ne sera pas trop gênante, en supposant que le dollar se renforce par rapport à l’euro. « Les États-Unis ont une récolte normale et les Chinois ont eu un peu de gel, donc ils n’auront pas une grosse récolte non plus. »

1,5 million tonnes
Cette année la récolte française des pommes devrait atteindre 1,5 millions de tonnes. « En France, nous sommes sur une récolte normale en volumes. En ce qui concerne la qualité, la campagne s’annonce bien également. Le produit convient, mais le niveau de prix va baisser. »

Pour plus d'informations :
Cardell Export
AGROPARC
85 Rue Lawrence DURRELL
BP 91538 - 84916 AVIGNON
cedex 9 - France
Tél : +33 (0)4 32 73 43 43
Fax : +33 (0)4 32 73 43 44
pascal@cardell.fr
www.cardell.fr

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)