Les producteurs corses commercialisent leurs produits eux-mêmes

La Corse pourrait être autosuffisante

Yannick Carteret est agriculteur en Corse. « En Corse, le potentiel de production est très bon. Si nous arrivons à nous complémenter entre les différentes petites exploitations, nous aurons la capacité de fournir toute l’île en légumes au moins en hiver. » Pour encourager ce processus, Yannick et d’autres producteurs ont fondée « Drivulinu », le premier drive de producteurs corses. Les consommateurs peuvent passer leurs commandes en ligne et les récupérer à un point de livraison. « En 2019, nous souhaiterions servir toute la Corse », relate Yannick.

Drivulinu continue à se développer très rapidement. « Cela fait quatre mois que Drivulinu fonctionne. Maintenant nous sommes 25 producteurs et nous avons un point de livraison principal. L’objectif pour cet été est d’avoir 40 producteurs et trois points de livraison. Nous avons déjà plus d’une centaine de clients. En juillet, nous espérons avoir 300 à 400 clients par semaine. »

Yannick souligne que Drivulinu est une association, et non une entreprise. « Drivulinu est très collaborative. La collaboration permet à l’ensemble des producteurs d’avoir une offre comparable à l’offre des grandes et moyennes surfaces. Sans cette collaboration, nous pourrions vivre grâce au tourisme, mais nous sommes toujours sur de petites niches commerciales qui n’assurent pas la solidité d’une exploitation agricole sur le long terme. Aujourd’hui, l’histoire personnelle de chacun des producteurs est forcément liée au Drivulinu. » Cela est certainement le cas pour Yannick lui-même.

Yannick Carteret

« Je n’ai pas toujours été agriculteur. Pendant vingt ans j’ai travaillé un peu partout dans le monde, dans le secteur de la pêche. Il y a six ans, je suis revenu en Corse pour réaliser un projet de production agricole. C’est un petit projet sur sept hectares avec de la production animale et de fruits et légumes. Le projet est axé sur la commercialisation locale et la vente directe, et la collaboration par Drivulinu m’aide énormément à commercialiser mes produits. »

Yannick ne produit que des légumes de saison. « Notre récolte est riche et très diversifiée, vu que nous offrons entre 50 et 100 variétés. L’été, nous produisons des produits comme la tomate, la courgette, l’aubergine, le melon et la pastèque. Pendant tout l’hiver nous offrons par exemple des salades, des épinards, des choux et des haricots. Ces derniers poussent très bien ici. »

« La production corse s’étale sur toute l’année et l’île a une très large gamme de produits. Pensez aux tomates cultivées à l’extérieur, disponibles dès début juin jusqu’au mois de novembre. Les mandarines, les clémentines, les pomelos, les amandes et les noisettes sont aussi caractéristiques de la Corse. Je pense que pour la Corse, l’autosuffisance est un objectif politique. Par sa production agricole, l’île pourrait assurer sa souveraineté alimentaire. »

Pour plus d’informations :
Drivulinu
+33 6 22 79 11 51
Yannick Carteret
yannickcarteret@yahoo.fr 
contact@drivulinu.com  
www.drivulinu.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)