L’acquisition permet à Tomate Jouno de se développer

L’entreprise française Tomate Jouno produit environ dix variétés différentes de tomates cerises et tomates cocktails. Depuis sa fondation en 1888, l’entreprise a été dirigée par des membres de la famille Jouno. Cette année, Christian Jouno, qui représente la quatrième et dernière génération, a transféré la direction à Dominique Visonneau et Anne-Claire Goyer. Cette acquisition rend possible le développement et l’accroissement des quantités de production de Tomate Jouno. « Cela est nécessaire pour répondre aux demandes spécifiques sur le marché de la tomate. » Ceci est leur opinion commune.

Christian Jouno, Dominique Visonneau et Anne-Claire Goyer

Anne-Claire (33 ans) produit des tomates sur 11 hectares. Son entreprise fait partie de la coopérative Océane, de laquelle elle est la vice-présidente. Dominique (53 ans) produit des laitues. Depuis 1999, il est le président d’Océane. Ils décrivent tous deux ce nouveau défi comme « un beau projet, qui est une extension naturelle de nos activités actuelles. » Les nouveaux propriétaires vont principalement se focaliser sur le goût, la qualité et le respect de l’environnement.

La variété la plus populaire cultivée par Tomato Jouno est la Sweet Baby. « C’est une variété exclusive, que peu de producteurs produisent. C’est vraiment notre tomate phare », explique Anne-Claire. La plupart des volumes produits par Tomate Jouno sont vendus sur le marché français. Une petite partie est exportée en Allemagne et dans les pays du Benelux.

Pour plus d’informations :
Tomate Jouno
acgoyer@serresdlp.fr 
www.tomatejouno.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)