Maroc : les agriculteurs plantent moins de tomates et plus de myrtilles

Les agriculteurs marocains commencent à cultiver davantage de cultures, au détriment de la tomate en développant par exemple la culture du poivron et de la myrtille. L'Espagne a également commencé à planter moins de tomates cerises.

Ce changement s'est produit alors que les agriculteurs essaient de se remettre de la saison dernière, où la sécheresse et les très basses températures d'hiver ont été désastreux pour le secteur agricole. Cela a particulièrement entravé la production céréalière saisonnière du pays.

Environ 40% de la main-d'œuvre marocaine est employée dans l'industrie agricole et la sécheresse de 2017-18 a laissé des milliers de personnes sous-employées ou sans emploi.

Les tomates représentent une part importante de l'industrie agricole. En 2017, le Maroc était le quatrième exportateur mondial de tomates, derrière le Mexique, les Pays-Bas et l'Espagne. Habituellement, une grande partie de la récolte est expédiée vers l'UE, la France étant le premier importateur de fruits.

Source : moroccoworldnews.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)