République tchèque 2018 : L'une des pires sécheresses de l'histoire récente

Avec un des étés les plus chauds de l'histoire de l'Europe centrale, sans précipitations, cette année a été très difficile pour les agriculteurs. La sécheresse de cette année en Europe centrale et septentrionale est la pire que la région ait connue de mémoire récente. Les sécheresses prolongées affectent l'agriculture, la biodiversité, la foresterie, la production d'énergie, le tourisme et, bien sûr, la disponibilité générale des ressources en eau.

Les sols de la République tchèque ont une capacité limitée de rétention des précipitations en raison de l'agriculture intensive à long terme qui a affecté le paysage. « Malheureusement, notre sol a été dégradé par des années d'agriculture intensive et n'a plus la capacité d'absorber l'eau de pluie. Si nous voulons résoudre la question de l'eau dans le paysage, nous ne pouvons pas la traiter isolément. Nous devons prendre en compte le paysage dans son ensemble, y compris le sol et les forêts, ainsi que les rivières et les lacs », a déclaré Martin Rulík, hydrologue de l'Université Palacký à Olomouc.

Brnodaily.cz a cité un porte-parole de la Chambre d'agriculture de la République tchèque (AKČR) qui a déclaré que la sécheresse avait causé des dégâts aux cultures pouvant atteindre 12 milliards CZK (465 millions €). La récolte de céréales a énormément souffert cette année et les récoltes de pommes de terre, de betteraves sucrières et de pois se sont également détériorées.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)