Un changement s'impose sur le marché malsain des ananas

Traditionnellement, le Costa Rica est le plus grand pays exportateur d'ananas frais. Les plus gros volumes sont expédiés vers les États-Unis et l'Europe. Les prix de l'ananas sont inférieurs à la normale, tout comme l'an dernier. Comme le marché de l'ananas n'est pas réglementé, il y a beaucoup de surproduction. De gros volumes sont expédiés vers l'Europe, ce qui se traduit par des prix bas.

Le Costa Rica est de loin le plus grand pays exportateur d'ananas frais avec plus de 2 000 conteneurs par semaine. « La moitié est destinée au marché européen et l'autre moitié au marché américain. En raison de l'augmentation de la production dans les pays producteurs d'ananas d'Amérique latine, les volumes ne feront qu'augmenter », déclare Mario de Goede de la société d'importation Nico de Jong. « L'augmentation de la production est due à la nécessité de répondre à la demande croissante de l'industrie. Par ailleurs, les pays s'attendaient à ce que la Chine soit un nouveau marché majeur pour l'ananas. Les deux marchés ont été des échecs. En 2017, les prix de l'industrie sont passés de 30-35 cents à 6-8 cents. La Chine était insatisfaite du produit et a cessé d'en importer. Le produit n'était pas ce à quoi ils s'attendaient, en partie à cause des longs délais de transport. » 

Modèle de revenus
« Les plus grandes marques d'ananas, telles que Dole et Del Monte, sont établies aux États-Unis. La surproduction est expédiée en Europe. En raison des volumes importants, les prix sont inférieurs à la normale depuis des années », explique M. Mario. « Pour créer un certain modèle de revenus, une boîte doit se vendre au moins 8 euros. Nous n'y sommes parvenus que de janvier à mars. En 2017, le niveau du marché était également trop bas pour créer un modèle de revenus pour toutes les parties concernées. Pour les années à venir, le défi est de réguler le marché et de le rendre plus sain. Je pense qu'il y a deux solutions : soit la production doit diminuer, soit il faut ajouter un nouveau marché, comme l'Asie ou l'Amérique du Sud. »

Surproduction
Les gouvernements sud-américains ne régulent pas le marché pour le maintenir en bonne santé. La surproduction n'est pas freinée. Par conséquent, le marché devrait commencer à se corriger tout seul, ce qui, selon l'importateur, va certainement commencer à se produire. Au Costa Rica, beaucoup de petits agriculteurs vont disparaître parce qu'ils ne pourront plus gagner leur vie. La production se déplacera vers les grandes entreprises et les multinationales. « Je pense que 2020 sera une meilleure année pour les ananas. Il est difficile de prédire le marché, mais en regardant l'histoire, on peut voir une tendance à alterner les bonnes et les mauvaises périodes. Si nous traversons actuellement une mauvaise période, 2019 sera une année de transition, et 2020 sera une meilleure année », dit Mario.

Les grèves au Costa Rica en septembre dernier ont eu un effet sur le marché de l'ananas. Les grèves ont fait que les volumes arrivant en semaine 40/41 ont été très faibles. Des conteneurs ont été laissés dans les ports du Costa Rica, et ils ont été expédiés une semaine plus tard que prévu. « Heureusement, les grèves ne nous ont pas beaucoup affectés. Nous avons dû changer rapidement, et nous avons décidé de ne pas tout charger, c'est pourquoi les dommages étaient très limités pour nous », poursuit Mario.

Fruits d'été
La consommation d'ananas chute en période estivale, et juin est normalement le mois le plus mauvais en raison de la disponibilité des fruits d'été sur le marché. « Les fruits d'été ont tendance à être locaux et prêts à manger, et l'ananas ne peut pas rivaliser avec cela. Nous voyons la demande augmenter de nouveau en août, et d'août à octobre », dit l'importateur. « Tout comme la mangue, l'ananas est devenu un produit de volume. La concurrence est considérable, et les prix sont également sous pression. » 

Commodité
« Nous avons remarqué que l'ananas sans couronne est un produit particulièrement adapté à l'industrie, mais il est également utilisé pour les salades et les jus de fruits. De plus en plus de gens achètent des salades de fruits fraîchement coupées. Cela n'a jamais eu autant de succès dans le passé. Les légumes en sachet sont populaires depuis plus longtemps que les salades de fruits prédécoupés. Pourtant, nous voyons ce segment devenir de plus en plus important pour l'ananas. De plus en plus de supermarchés ont des éplucheuses d'ananas qui coupent l'ananas en cylindre et le mettent dans une tasse en plastique. La commodité devient également de plus en plus importante dans le secteur des fruits », conclut Mario.

Pour plus d'informations :
Nico de Jong
Mario de Goede
m.degoede@nicodejong.com 
www.nicodejong.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)