Des problèmes d'agrégation subsistent toutefois

Italie: Perspectives prometteuses pour les citrons de Syracuse

Des problèmes d'agrégation subsistent toutefois
La nouvelle campagne du citron sicilien est sur le point de commencer. Malgré les événements de ces derniers jours, l'équilibre climatique est constamment surveillé car il influence la performance des champs. L'été dernier, par exemple, n'a pas été aussi sec que le précédent. Afin de mieux comprendre les attentes de cette campagne, nous avons contacté Giuseppe Campisi, conseiller national pour Fruitimprese.

« En ces premiers jours de novembre, la campagne de citron Primofiore di Siracusa a commencé. L'été dernier n'a pas été aussi sec que celui de 2017. Cependant, le temps a quand même été sec, retardant ainsi le début de la saison en cours. Par conséquent, la floraison a également été retardée. La conséquence directe a été le déplacement inévitable de la période de récolte vers les premiers jours de novembre. Nous prévoyons déjà une production inférieure à celle de l'an dernier. D'autre part, grâce au climat estival de 2018, la qualité des produits est nettement supérieure à celle de l'an dernier. »

Un instantané de la récolte du précieux « Limone Femminello di Siracusa Igp ».

« Ainsi, considérant une production plus faible équilibrée avec moins de déchets, nous pouvons dire ouvertement que nous nous alignons sur la production de l'année dernière », explique l'expert.

Il faut tenir compte du rendement de la production pour faire face aux marchés. Quelle est la situation actuelle ? Les volumes sont-ils suffisants pour les marchés intérieurs et extérieurs ?
« Nous en avons sûrement assez pour les deux. En Sicile, les cultures augmentent grâce à de nouveaux implants dans les vergers de citronniers. De plus, de nouvelles plantes et de nouvelles variétés nous permettront de récolter plus tôt, dans les années à venir », répond Campisi.

Tableau des prix d'Ismea sur les principaux marchés siciliens

En Europe, les gens attendent avec impatience le début de la campagne d'Espagne. Mais préfèrent-ils vraiment le produit espagnol au précieux citron Femminello di Siracusa ?
« On constate que la campagne du citron espagnol a déjà commencé », précise Campisi. Ils récoltent le Fino, qui est une variété très précoce. Siracusa commence maintenant la récolte de son Limone di Siracusa Igp (ou Femminello). C'est une variété précoce, mais elle contient plus d'acide citrique que le citron espagnol et des huiles essentielles uniques. Le client averti préfère les produits siciliens car ils ne subissent aucun traitement. C'est un agrume 100% comestible : jus, pulpe et peau. Ainsi, le client peut profiter de toutes ses caractéristiques, depuis l'arôme jusqu'au goût du jus naturel. »

Les fruits et légumes siciliens ont tout pour être appréciés par les marchés. Cependant, il semble qu'il y ait toujours quelque chose qui cloche.
« Un des problèmes qui nous différencie de nos collègues espagnols est que les producteurs locaux coopèrent rarement entre eux, en Sicile", explique Campisi. Je pense que nous devrions nous asseoir une seconde et nous poser quelques questions. Il nous faut changer d'attitude, et nous devons commencer par écouter nos clients. Nous devons répondre à leurs attentes et à leurs besoins, car nous ne serions pas ici aujourd'hui sans eux. »


Date de publication :
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2018