Un grand producteur de fruits moldave lance une marque pour l'exportation de pommes

Selon Ion Kilianu, directeur de Codru ST (Straseni, Moldavie), l'entreprise prévoit d'entrer sur les marchés d'exportation, à savoir le Moyen-Orient et la Russie, fin décembre et/ou début janvier. Ces expéditions consisteront en des pommes de haute qualité triées et emballées dans des formats d'emballage modernes sous sa propre marque « Codru ». Toutefois, à ce jour, l'entreprise n'a pas signé de gros contrats pour la distribution de ces produits.

Pour l'instant, l'entreprise a mis en chambre froide environ 5 mille tonnes de huit variétés de pommes, dont Idared, Rennet Simirenko, Mutsu et Gala. Selon les experts, la qualité des produits est élevée. Ils soulignent que la qualité d'une pomme n'est pas tant déterminée par les conditions d'entreposage dans la chambre froide que par les techniques de culture et de récolte employées. Codru ST dispose d'environ 500 hectares de vergers et de vignobles et cultive principalement des pommes, des prunes et des raisins de table. En outre, 500 hectares de terres sont consacrés aux céréales et aux oléagineux, et elle possède également sa propre pépinière. Toute la production agricole est certifiée selon la norme Global GAP.

Selon les représentants des grandes entreprises horticoles de Moldavie, les livraisons massives de pommes sur le principal marché d'exportation (Russie) devraient être reportées de novembre à décembre 2018, voire janvier 2019. Les exportateurs moldaves espèrent que d'ici là, les stocks de pommes de Chine et des pays de l'hémisphère sud, comme l'Afrique du Sud, le Chili et autres seront épuisés sur le marché russe.

Cependant, les analystes d'EastFruit estiment que ces espoirs sont infondés, car les pays de l'hémisphère sud cessent de fournir des pommes à la Russie en août-septembre, avec le début de la récolte en Moldavie et les reprennent en mars et avril, quand ils commencent la récolte. La Chine, en revanche, fournit les plus gros volumes de pommes à la Russie de décembre à mai.

Les fournisseurs moldaves espèrent qu'ils seront en mesure de vendre une pomme de haute qualité à la Russie dans un emballage moderne à un prix d'au moins 8 lei / kg (0,52 $ / kg) en hiver. La saison dernière, durant cette période, les pommes exportées ont atteint un prix moyen de 12 lei / kg (0,79 $ / kg).

Toutefois, la saison dernière, la production européenne de pommes a souffert de l'impact des gelées printanières, alors que les volumes de production de cette année ont battu tous les records. Par conséquent, selon les analystes d'EastFruit, les producteurs de Moldavie devraient s'intensifier dès maintenant. Sinon, en mars-avril, les prix des pommes pourraient être encore plus bas.

Source : fruit-inform.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)