Comment prévenir l'apparition de « plis » dans les oranges Navel

L'application de la protéine Harpin αβ, commercialisée sous le nom de ProAct®, prévient l'apparition de plis sur les oranges Navel. Telle est la conclusion d'une étude récemment publiée par l'Institut de recherche agricole de Valence (IVIA) après quatre années d'essais dans les arbres, alors que la production battait son plein.

Les résultats de l'étude sont clairs : la protéine ProAct® est capable d'atténuer l'impact du plissement dans les orangeraies en augmentant la teneur totale et liée en calcium présente dans l'écorce du fruit. Pour parvenir à cette conclusion, des expériences ont été menées de 2014 à 2018. Au cours des trois premières années, l'étude s'est concentrée sur les variétés précoces d'oranges Navelina et sur la variété tardive Lane Late au cours de la quatrième année.

Gauche : orange avec plis. Droite : orange sans plis.

Incidence commerciale des plis
Saison après saison, les plis ont été l'un des plus gros problèmes pour les producteurs d'oranges. Cet état physiologique affecte la peau du fruit et, par conséquent, les oranges qui en sont atteintes ne peuvent pas être commercialisées comme fruits frais. Par conséquent, la majorité est rejetée ou utilisée pour la production de jus, ce qui fait baisser les prix.

Les résultats des tests montrent qu'une solution à ce problème a été trouvée avec succès. La protéine Harpin αβ, une substance qui joue un rôle clé dans les processus physiologiques des plantes, limite les dommages sur les cultures affectées par des conditions climatiques défavorables (sécheresse ou températures élevées) ou par des carences en nutriments, comme le manque de calcium, qui provoquent des plis. De plus, l'application de cette protéine améliore la qualité des oranges, en augmentant la résistance du fruit lors de sa manipulation et de sa commercialisation.

Résultats de l'application de la protéine ProAct® sur les variétés Navelina et Lane Late

Figure 1 : Pourcentage de fruits affectés par le plissement sur deux plantations indépendantes d'oranges Navelina en deux ans. Trois applications correspondant aux phases phénologiques : chute des pétales, nouaison et changement de couleur. Traitements : A = eau, C = conventionnel (giberelline et nitrate de calcium), P = ProAct®, M = mélange de ProAct® et conventionnel (*p-value <0,1 ; **p-value <0,05, t-student. Comparaison avec l'installation de contrôle correspondante pour chaque année AAA). Source : Levante Agrícola.

Au cours des deux premières années d'application de la protéine ProAct®, une baisse de la part moyenne des fruits affectés par le froissement lors de la chute des pétales, de la nouaison et du changement de couleur a été observée. Lors de son application sur la variété tardive Lane Late, cependant, il y a eu une augmentation de la quantité de calcium lié dans l'écorce du fruit, ainsi qu'une amélioration de la fermeté du fruit mûr. Pour les deux variétés, les résultats se traduisent par une amélioration de la qualité, un meilleur accès aux marchés d'exportation et une plus grande rentabilité pour le producteur.

Cette recherche est le résultat de la collaboration entre l'IVIA et Plant Health Care, un important fournisseur de produits biologiques brevetés et testés scientifiquement pour l'agriculture, dont le biostimulant ProAct®. ProAct® est certifié pour la culture des fruits et légumes par Zerya Producción Sin Residuos SL, et a été nominé meilleur biostimulant pour les Agrow Awards, qui seront présentés à Londres le 12 novembre.

Pour plus d'informations :
Ángel Marín
Plant Health Care
C/Castelló, 82
28001 Madrid, Espagne
amarin@planthealthcare.com  
www.planthealthcare.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)