Le cabinet britannique s'est réuni aujourd'hui après être parvenu à un accord préliminaire

Accord Brexit : les Britanniques pourraient rester plus longtemps dans l'union douanière

Les négociateurs britanniques et européens sont parvenus à un accord sur le Brexit. Une réunion du cabinet est prévue aujourd'hui à 14h00 GMT. Ici, le Premier ministre britannique, Theresa May, présentera l'accord à son cabinet.

Un seul obstacle subsiste : le Parlement britannique doit se mettre d'accord sur sa formulation. Le texte de l'accord n'est pas connu, bien que quelques détails aient été divulgués par les médias britanniques.

Il y a apparemment un accord de " sauvegarde ", une sorte de filet de sécurité au cas où l'accord final ne serait pas finalisé à temps. Le Royaume-Uni pourra alors rester plus longtemps dans l'union douanière. Les contrôles aux frontières ne seront donc pas nécessaires.

On ignore si une solution existe pour la question de l'Irlande du Nord. Aucune des parties ne souhaite faire dérailler le processus de paix en Irlande. L'Irlande exige la garantie qu'il n'y aura pas de frontière infranchissable entre elle et l'Irlande du Nord.

Précédemment, il est apparu que les Britanniques ont payé 40 milliards d'euros à l'UE pour permettre à Brexit de voir le jour. Les droits des citoyens de l'UE au Royaume-Uni et des citoyens britanniques en Europe resteront également pratiquement les mêmes. Enfin, il semble qu'une période d'évaluation soit prévue pour juillet 2020. Il s'agit de six mois avant la fin de la phase de transition. Ensuite, il faut décider si le Royaume-Uni est prêt pour l'accord de libre-échange ou si le filet de sécurité doit être mis en œuvre.

Les membres du Cabinet ont été invités, à titre individuel, à se rendre au 10 Downing Street pour lire l'accord (ou des parties de celui-ci). Ceux qui soutiennent un Brexit dur appellent les ministres britanniques à opposer leur veto à cet accord. Boris Johnson le qualifie d'accord qui fera de la Grande-Bretagne un État marionnette.

Des mesures doivent également être prises du côté européen de la Manche. Les ambassadeurs de l'UE seront informés après la réunion du cabinet de cet après-midi. Les ministres des Affaires étrangères de l'UE-27 devront ensuite examiner la proposition.

Enfin, un sommet européen se devra d'avoir lieu. Les Chefs de gouvernement des pays membres devront discuter de l'accord. En théorie, cela pourrait se produire à la fin novembre. Cela semble cependant un peu tôt.

Suivez les blogs en direct de la BBC et du Guardian sur le Brexit en cliquant ici.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)