Theo Kampschoer, Kampexport :

« Début de saison difficile pour les choux-fleurs bretons »

Cette année, le lancement de la saison française des choux-fleurs ne démarre pas sans difficultés, selon l'exportateur breton de légumes Theo Kampschoer. « En raison du temps chaud, les producteurs des Pays-Bas et de Belgique continuent leurs récoltes, donc beaucoup de choux-fleurs sont disponibles en Europe du Nord. Il y a l'avantage que l'Espagne et l'Italie sont à peine sur le marché. »

En Bretagne, la superficie des choux-fleurs est réduite de 6 % cette année. Theo s'attend à un approvisionnement quotidien de 60 000 à 70 000 caisses de 'six', selon le temps qu'il fera bien sûr. « En ce moment, les prix fluctuent entre 5,50 et 7,50 euros. »

Kampexport exporte principalement des choux-fleurs vers l'Italie, l'Allemagne et le marché intérieur français, mais aussi vers l'Espagne et les pays d'Europe de l'Est tels que la République tchèque, la Slovaquie, la Pologne, la Hongrie et la Bulgarie.

Selon le commerçant, la plantation de spécialités telles que le chou-fleur coloré et le romanesco est encore très limitée en Bretagne. « Environ 1 000 à 3 000 caisses (6/8) de romanesco sont fournies chaque jour. De plus, il existe des choux-fleurs verts et, dans une moindre mesure, des choux-fleurs jaunes et oranges. »

Pour plus d'informations :
Kampexport International SARL
19 Rue Pen ar Pont
BP 78
29250 Saint Pol de LEON
Tél : +33 2 98 69 28 22
Fax : +33 2 98 29 04 04
kampexport@kampexport.com
www.kampexport.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)