Rik Tanghe, RTL Patat :

Belgique : « Les prévisions météo de la semaine prochaine mettent la pression sur l'offre de pommes de terre »

« On trouve actuellement beaucoup de Bintje sur le marché. Pourtant, il reste encore quelques lots avec des flotteurs qui sont d'abord tirés vers le haut par l'industrie. La Fontane et les Challenger sont poussés vers le mois de janvier, de sorte que les Bintje vermeilles avec des problèmes de stockage ne se perdent pas, » explique Rik Tanghe de RTL Patat. « Au début, l'industrie ne voulait pas de Bintje, mais c'est devenu plus intéressant de continuer avec ces pommes de terre parce que les prix sont tombés entre 15 et 25. »

Le temps plus froid qui s'annonce pour la semaine prochaine va mettre une pression sur l'offre, selon le trader. « Certains lots devront être vendus avant le gel. Ces chiffres ne sont pas énormes, mais il en résulte quand même une certaine pression », dit M. Rik. « Nous avons encore environ 25 hectares à arracher, et tout devrait être terminé avant le week-end. Normalement, tout est arraché avant le 1er novembre, mais nous sommes un peu en retard cette année. On est chanceux d'avoir encore de si bonnes conditions d'arrachage à un stade si avancé. »

Approvisionnement
« La demande à l'exportation est calme en ce moment. Les prix sont également différents de ceux de l'an dernier. Nous avons aussi l'impression que l'offre provient de certaines régions françaises, qui ont eu un rendement plus élevé », poursuit Rik. « Je ne m'attends pas à ce qu'il y ait de pénurie cette saison, mais je ne pense pas non plus qu'il y aura une offre excédentaire. Les mois de juin et juillet seront un peu excitants, et nous devrons attendre de voir ce que sera la transition entre l'ancienne et la nouvelle récolte. Cependant, je m'attends à ce que l'industrie puisse continuer jusqu'à la fin mai. »

Pommes de terre de semence
« La disponibilité de pommes de terre de semence est encore un grand point d'interrogation pour la saison prochaine. Il est clair que le volume sera plus faible et les prix plus élevés. La question est maintenant de savoir comment équilibrer tout cela. Les prix des pommes de terre de semence Bintje sont beaucoup plus élevés que l'an dernier. Étant donné que nous rencontrons maintenant beaucoup de problèmes de qualité au niveau de la consommation, il est possible que nous ne voulions pas planter de la Bintje l'année prochaine, » conclut Rik.

Pour plus d'informations :
Rik Tanghe
RTL Patat
Rekkemstraat 123
8930 Menen, Belgique
+32 56 41 19 89
rik@rtlpatat.be
www.rtlpatat.be


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)