Le cabinet britannique approuve l'accord intérimaire sur le Brexit

Après une réunion qui a duré de nombreuses heures, le cabinet britannique s'est prononcé en faveur de l'accord provisoire sur le Brexit. Il leur a été présenté par le Premier ministre britannique, Theresa May. Le document de près de 600 pages se trouve désormais sur Internet.

Pour le moment, le Royaume-Uni reste en union douanière avec l'UE. Jusqu'à ce qu'une autre solution soit trouvée. Cela signifie que, pour l'instant, aucun droit d'importation ni aucune formalité douanière ne seront introduits.

« Cela résout également le problème de l'Irlande du Nord. Aucun contrôle douanier ne sera nécessaire à la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord », explique Peter Van Elsuwege, professeur de droit communautaire à Gand, en Belgique, pour De Telegraaf. Il y a également une période de transition de 21 mois après le 21 mars.

Est-ce une affaire conclue ? Non, pour cela, il faut surmonter divers obstacles. Dans le courant du mois, la proposition provisoire sera à l'ordre du jour de l'UE. Les pays membres devront voter à ce sujet.

En décembre, l'accord sera présenté au Parlement britannique. Certains députés britanniques sont extrêmement sceptiques quant à cet accord. La BBC a mis en place un diagramme montrant les différentes étapes à suivre, ainsi que les points sur lesquels les choses peuvent encore mal tourner.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)