L'Espagne s'attend à une augmentation de la production de pommes, mais à une baisse des rendements des poires

Le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation prévoit que la production de pommes de table augmentera de 3, 2 % en 2018/2019 par rapport à la campagne précédente, et que celle des poires sera réduite de 7,1 %.

Selon le rapport, analysé lors d'une réunion avec un certain nombre d'organisations, dont la FEPEX, la production de pommes de table de cette campagne (de septembre à juin) s'élèvera à 511 425 tonnes, contre 495 742 tonnes pendant la campagne 2017/2018. Toutefois, par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes, la production sera inférieure de 1,3 %. De plus, il s'est avéré que les volumes finaux de cette campagne pourraient être inférieurs à ceux annoncés par le ministère.

Par régions autonomes, la Catalogne s'attend à produire 273 100 tonnes dans la campagne actuelle, soit 1,2 % de moins que dans la précédente. Pendant ce temps, l'Aragon devrait atteindre 94 446 tonnes (+5,4 %) ; la Galice, 50 421 tonnes (-0,3 %) ; la Castille-Leon, 43 003 tonnes (+63 %) et les autres régions autonomes atteindront ensemble 50 445 tonnes (-4,2 %).

Quant à la production de poires de cette campagne, le Ministère de l'agriculture l'estime à 335 281 tonnes, soit 7,1 % de moins que la campagne précédente et 10,1 % de moins que la moyenne des cinq dernières années. La production de poires de la Catalogne s'élèvera à 135 700 tonnes, soit 10,6 % de moins qu'en 2017/2018 ; celle de l'Aragon atteindra 53 584 tonnes (-18,3 %) et celle de La Rioja 56 000 tonnes (-1,6 %). La production de Murcie s'élèvera à 26 235 tonnes (-4,8 %), celle de Navarre à 20 896 tonnes (-9,2 %), celle de Castille-León à 14 442 tonnes (-126 %) et celle des autres régions autonomes à 28 624 tonnes (-4,3 %).

En termes de demande, et avec des données relatives à la campagne 2017/2018, la consommation intérieure espagnole de pommes fraîches a diminué de 4 % par rapport à la campagne 2016/2017 et de 8 % par rapport à la moyenne des cinq campagnes précédentes. La consommation par habitant est de 9,4 kilos. La pénétration de la pomme dans les ménages espagnols est parmi les plus élevées, seulement derrière celle de la banane (61,3 %), bien qu'elle soit également en baisse.

La consommation intérieure de poires en Espagne au cours de la campagne 2017/2018 a augmenté de 5 % par rapport à la précédente, bien que la tendance à la baisse se poursuive, puisque par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes, la consommation a diminué de 7 %. La consommation par habitant est de 5,2 kilos. La pénétration des poires dans les ménages espagnols est inférieure à celle des pommes (46,9 %), mais elle augmente légèrement.

Les exportations espagnoles de pommes se sont élevées à 67 856 tonnes jusqu'en août 2018, soit 2 % de plus qu'à la même période de l'année précédente. Ces expéditions ont représenté 55,2 millions d'euros (+30 %). Les importations se sont élevées à 105 739 tonnes (-20 %) pour une valeur de 106 millions d'euros (-1 %), selon les données du Département des douanes et des taxes spéciales. En ce qui concerne les poires, les exportations espagnoles jusqu'en août 2018 se sont élevées à 50 139 tonnes, soit 9 % de moins qu'à la même période en 2017. La valeur de ces expéditions a atteint 37,7 millions d'euros (-14 %). Les importations se sont élevées à 32 012 tonnes (+2,3 %) pour une valeur de 30,7 millions d'euros (-3 %).

Source : fepex.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)