Eric Godard, Agence Laparra, Rungis :

« Aujourd’hui encore, on paie pour le mouvement des Gilets Jaunes »

Insatisfait de la réponse donnée par le Gouvernement, certains manifestants se sont levés tôt ce lundi afin de continuer le mouvement et de reprendre leur poste là où ils se sont déjà mobilisé ce week-end. Aujourd’hui, de nombreuses perturbations ont lieu dans le sud de la France.

L’Agence Laparra, une société importatrice, exportatrice et courtier en fruits et légumes frais, est située à Rungis. Éric Godard d’Agence Laparra explique qu’il a eu beaucoup de soucis autour du week-end pour faire partir des marchandises, notamment de Perpignan à Rungis. « A Rungis, la circulation est bonne, mais beaucoup de transporteurs n’ont pas pu charger. De plus, tout le monde se protège, et certains ont préféré ne pas partir, » dit Eric.

Le mouvement des Gilets Jaunes a bien freiné le commerce et cela a gêné tout le monde. Eric ajoute qu’il ressent bien aujourd’hui dans l’activité que personne n’a pu bien travailler pendant le week-end au niveau du détail. « On est encore en train de payer aujourd’hui. On espère que tout ça va cesser très vite. »

Une manifestante est morte samedi 17 novembre en Savoie. Elle a été percutée par une voiture sur un des ronds-points occupés. Plus de 400 personnes ont été blessées. En Provence, le dépôt pétrolier de Fos-sur-Mer est bloqué ainsi que plusieurs routes dans le secteur de Martigues qui ont même conduit à la fermeture du port de la ville.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)