Une société israélienne propose des avocats toute l'année

Lior Gal, responsable du commerce international chez Galilee Export, s'approvisionne en avocats du monde entier pour cette société exportatrice israélienne. C'est le produit principal de Galilee Export. « Nous fournissons des avocats douze mois par an. Je m'approvisionne au Kenya, au Chili, au Mexique, en Afrique du Sud et au Pérou et je les amène en Europe. Je propose à nos clients des avocats toute l'année parce que c'est ce qu'ils réclament. »

Selon M. Lior, le marché de l'avocat a été intéressant cette année. « Le Pérou et l'Afrique du Sud avaient tous deux des volumes très élevés, et ils sont restés sur le marché plus longtemps que d'habitude. Nous avons vu des prix comme nous n'en avons pas vu depuis quelques années. » 

« Ces prix étaient très bas. Le Greenskin a commencé au bas de l'échelle, à 5 ou 6 euros par boîte de 4 kg en raison de la forte disponibilité du Hass . En comparaison, la saison dernière, en octobre, nous avons vendu le Hass mûri, emballé pour le supermarché entre 15 € et 16 € par boîte de 4 kg. En octobre de cette année, ils se sont élevés à environ 7 €. Cela fait une sacrée différence. » 

Les avocats sont lavés après avoir été récoltés sur le terrain.

Enfin des prix en hausse
« Finalement, le Pérou et l'Afrique du Sud se sont retirés du marché et les prix ont un peu augmenté » , dit Lior. « Si l'année prochaine est identique, ce qui, je pense, sera le cas puisque la production du Pérou augmente, cela pourrait être le prix en haute saison. Le Pérou peut soutenir la croissance avec des rendements plus faibles. Israël ne peut pas. Heureusement, notre saison est à l'opposé de la leur. » 

« Les Greenskins - Pinkertons se vendent actuellement à environ 8 € par boîte de 4 kg en Europe. Le Hass est à 11 € ou 12 € par boîte de 4 kg. Donc, les prix sont bons en ce moment », poursuit Lior. « La variété Hass est plus connue des consommateurs européens. Ils sont plus à l'aise avec elle - quand c'est brun, vous pouvez le manger ; quand c'est vert, vous devez attendre. » 

Les avocats sont triés selon leur calibre par des machines (à gauche), et les mêmes calibres sont acheminés sur le tapis vers les conditionneuses (à droite).

En général, d'après ce que Lior comprend, la demande pour la variété Hass augmente alors que le marché des Greenskins se maintient. « Tous les producteurs plantent plus de Hass. » Il dit que le Chili et l'Espagne sont leurs principaux concurrents. « La Colombie n'en est pas encore là en termes de taille et de qualité. » 

Il affirme que l'Espagne est semblable à Israël. « C'est un marché stable. Ils ne vont pas se développer rapidement. Ils ont également besoin de bons retours parce qu'ils vont en Europe. Tant que notre concurrence restera l'Espagne et le Chili, nous saurons la gérer. Je crois que les prix resteront au plus haut de gamme. » 

Les conditionneurs décident si ces avocats sont destinés au marché local ou à l'exportation en vérifiant la qualité de la coque.

Autres pays producteurs d'avocats
Si davantage de grandes entreprises au Kenya commencent à cultiver, emballer et expédier leurs propres produits, Lior pense qu'elles peuvent avoir une influence sur le marché mondial de l'avocat.

« Le Mexique exporte principalement vers les États-Unis. Ils préfèrent ne pas aller jusqu'en Europe en raison de la longue période de transit. Leur marché principal est les États-Unis. Les prix au Mexique sont fixés par le marché américain. La région de Michoacán est la région la plus importante du Mexique. Ici, plus de 90 % de la production se fait ici, et les dix 10 % restants se font principalement à Jalisco. Cette petite zone n'est actuellement pas ouverte aux Etats-Unis et concentre ses exportations sur l'Europe, le Canada et le Japon. Si, et quand, le Michoacán tournera son regard vers l'Europe, l'exportation d'avocats israéliens sera en difficulté. » 

Lior présente une belle boîte d'avocats en peau verte

La production par hectare d'avocats Hass en Israël se situe entre 1,5 et 2 tonnes par dounam, soit 0,1 hectare. Selon M. Lior, au Pérou, cela représente entre 1,5 et 2,5 tonnes, selon la zone de culture et la qualité de l'eau.

Le travail n'est pas vraiment un problème pour les producteurs d'avocats, car ce n'est pas une culture à forte intensité de main-d'œuvre. Il indique qu'il y aura environ 90 000 tonnes d'avocats israéliens disponibles à l'exportation cette année de novembre à mars.

Pour plus d'informations :
Lior Gal
Tél : +972-36539035
Mobile : +972-544859373
lior.g@galil-export.com
www.galilee-export.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)