Chris Komatas, TOMRA :

« La qualité interne des fruits est de plus en plus importante »

D'une part, les étiquettes prennent de plus en plus d'importance, mais d'autre part, les consommateurs sont de plus en plus critiques. Pour cette raison, il devient de plus en plus important de respecter les promesses figurant sur les étiquettes. Une pomme pourrie ne contamine plus un baril entier, mais un pack de six. « L'une des six est mauvaise dans ce cas, et les consommateurs y réagissent plus intensément », déclare Chris Komatas de Compac, de TOMRA Sorting Food. L'entreprise a renouvelé une technologie de tri pour la qualité interne.

Cette technologie peut se résumer en trois lettres : NIR, mais un processus complexe se cache derrière ces lettres. Bien que le tri optique se concentre sur la qualité externe du fruit, la technologie NIR analyse le fruit sous sa peau. La qualité interne du fruit est mesurée à l'aide de la lumière. La lumière qui se brise nous en dit long sur la qualité interne du produit. Les machines de tri sont équipées de capteurs et de logiciels qui trient les fruits en fonction de ces informations. « Le tri des fruits est notre spécialité. Pour la qualité interne, nous avons développé Inspectra2, qui est plus précise et plus facile à utiliser que l'ancienne version », explique Chris. L'Inspectra2 a une capacité maximale de dix lignes et de dix fruits par seconde, mais elle peut aussi être construite pour une ligne. « Nous ajustons la machine au nombre de courroies d'entrée. »

Attentes élevées des consommateurs
« La qualité interne des fruits devient de plus en plus importante, car les attentes des consommateurs sont de plus en plus élevées », explique Chris. « Les étiquettes doivent garantir qu'il n'y a pas de problèmes internes et que la saveur est bonne, car c'est là que la technologie de tri a fait son chemin. En l'espace d'une seconde, lorsque le fruit arrive sous la lumière du trieur, le brix est également mesuré, ce qui signifie que nous effectuons également un tri pour la saveur », confirme-t-il.

La fermeté du fruit est également mesurée, ce qui peut décider de la conservation du fruit. « D'après le tri, les commerçants savent si le fruit peut être stocké ou s'il doit être vendu au plus vite. » Bien que cette technologie soit utilisée pour trier des fruits de première qualité, le tri offre également des chances pour des lots qui semblent invendables à première vue. Pour cette raison, la technologie de tri n'est pas seulement une option pour les grandes entreprises ou les marques haut de gamme. « Le tri pour la qualité interne peut faire la différence entre un lot invendable et un lot vendable. Je vois donc aussi des avantages pour les producteurs qui ont une récolte partiellement endommagée ou trop mûre. » Après le tri, une partie de la récolte peut souvent être commercialisée.

La qualité interne est de plus en plus importante
A l'avenir, d'après Chris, la qualité interne des fruits ne fera que gagner en importance. « De plus en plus d'étiquettes sont créées dans le secteur pour les pommes, les kiwis ou les agrumes, par exemple », explique Chris. Ces marques doivent tenir les promesses figurant sur leurs étiquettes pour fidéliser les consommateurs. Les emballages plus petits jouent également un rôle à cet égard. « Quand vous achetez une barquette de quatre kiwis et que l'un d'eux est pourri, c'est très différent de quand vous achetez un grand sac de kiwis et qu'un est pourri. La tolérance des consommateurs n'est pas très bonne en cela, et les consommateurs sont prompts à changer leurs préférences lorsqu'ils ont eu une mauvaise expérience. » La technologie de tri est disponible pour les pommes, les kiwis, les agrumes et les avocats, mais d'autres produits peuvent également être triés avec des ajustements au logiciel.

La société néo-zélandaise Compac est active dans les technologies de tri depuis 30 ans. « Nous nous concentrons sur le tri pour la qualité interne des fruits frais », dit Chris. En janvier 2017, la société a été reprise par TOMRA Sorting Food. « TOMRA souhaitait élargir son portefeuille dans le tri alimentaire pour lequel un produit individuel est trié », poursuit-il. Compac fournit entre autres une technologie de tri pour la qualité interne des fruits. « TOMRA et Compac investissent beaucoup en recherche et développement. Cela ne fera que prendre de l'importance à l'avenir. » 

Pour plus d'informations :
TOMRA
Chris Komatas
chris.komatas@tomra.com 
www.tomra.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)