« Nous pensons que les raisins sud-africains ont toujours une longueur d'avance »

Christian Strydom, directeur des achats et du marketing chez Pitto, plaisante en disant qu'il cherchait un maillot de corps hier matin quand Kakamas a enregistré 10°C - mais qu'il n'en possède pas.

Hier après-midi, il faisait moins de 30°C. Une journée fraîche pour ainsi dire. Les températures douces au Cap Nord sont relatives, mais elles ont été bonnes pour la couleur.

Pitto, un producteur-exportateur de raisins de table qui exploite des fermes dans les régions de la rivière Orange et de la rivière Olifants, se charge de tous les préparatifs pour la semaine prochaine. Leurs premiers conteneurs de Early Sweet ont été expédiés, principalement en Europe, certains au Moyen-Orient et au Canada.

Leur Prime Seedless est ce qui lui plaît vraiment. « Hier, nous avons commencé à cueillir des fruits dans certains des blocs qui, nous le savons, ne sont pas nos meilleurs. Nous avions des acheteurs chinois avec nous dans la salle de conditionnement, et ils ont dit qu'ils allaient les acheter. Nous sommes donc impatients de récolter Prime dans nos meilleurs blocs et de conditionner ceux-ci pour eux. Je dois dire que c'est l'un des meilleurs raisins que j'aie jamais vus. »

Les rayonnages seront leur centre d'intérêt pour l'avenir
« Nous nous méfions un peu de l'effet des États-Unis sur le marché canadien. Nous constatons que le marché du raisin subit de fortes pressions, non seulement là, mais ailleurs, et c'est pourquoi nous allons nous concentrer sur l'espace de vente à l'avenir. Nous n'irons pas beaucoup sur le marché libre, ce qui est notre stratégie habituelle. Vendre sur ce marché est un risque très important. Environ 50% du temps, vous n'obtenez pas le prix demandé. »

« C'est l'objectif de tous d'avoir un client. C'est bon de savoir que votre fruit a une adresse spécifique. »

Il est généralement admis que le marché européen sera plus dense que d'habitude, dit-il. « Nous ne nous attendons pas à ce que les prix exceptionnels de certaines saisons soient au rendez-vous cette année, mais nous ne nous attendons pas non plus à un crash. Nous savons que d'autres pays producteurs d'Amérique du Sud vont également déterminer nos prix et c'est une source de préoccupation. Cependant, nous pensons que les raisins sud-africains ont toujours une longueur d'avance. »

Variétés rouges mi-saison 5 - 8 jours de retard
Quant à la fin de la saison de l'Orange River, il note que les quelques semaines de temps frais qui ont suivi la floraison ont retardé la croissance de certaines variétés rouges de mi-saison. Seuls Flame, Tawny et Ralli devraient être en retard de cinq à huit jours. Il est trop tôt pour en dire plus sur Crimson dont la coloration n'a pas encore commencé.

Christian note qu'un temps plus frais est également prévu dans la rivière Olifants, ce qui favorisera la coloration du Flame Seedless et du Starlight. « Le Midnight Beauty et le Flame Seedless sur notre ferme à Trawal semble excellent cette année », dit-il.

Pour plus d'informations :
Christian Strydom
Pitto
Tel : +27 54 431 0302
export@pitto.co.za
www.pitto.co.za


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)