Orafrizer : perspectives sur la production et l'exportation d'agrumes

Italie : Promotion des oranges siciliennes

La dernière campagne d'agrumes en Sicile a été extrêmement positive. Cependant, cette année, les volumes ne sont pas les mêmes que l'an dernier. Ceci est principalement dû aux effets du virus de la tristeza des agrumes (CTV) et aux pluies abondantes et persistantes qui ont dévasté les zones de production en Sicile occidentale. Malgré tous ces problèmes, les experts ont encore des attentes positives.

Sara Grasso est la responsable des exportations d'Oranfrizer, l'une des entreprises d'agrumes les plus importantes dans le paysage italien. Elle a expliqué à FreshPlaza qu'ils avaient une offre très cohérente pour l'exportation, tant en termes de qualité que de volumes. « Nous pensons que l'offre d'oranges siciliennes peut s'améliorer en termes de valeur, influençant ainsi les réactions de certains marchés internationaux. » 

« Notre défi est de faire comprendre aux marchés internationaux pourquoi les prix ont augmenté, car on exige des volumes et une qualité constants. Nous exportons vers les marchés internationaux les plus rentables qui ne veulent que les meilleurs produits. Ils peuvent ainsi reconnaître la valeur de nos agrumes - également grâce à notre dialogue constant et à notre transparence vis-à-vis de nos clients. » 

Voici les dommages causés aux jeunes plants par les inondations d'octobre dernier.

La culture doit être conservée si l'on veut satisfaire la demande
Les pluies persistantes et abondantes n'ont certainement pas aidé la production d'agrumes en Sicile occidentale.

Nello Alba est le PDG d'Oranfrizer et il a partagé ses réflexions. « Les plantations d'agrumes récemment rénovées ont été les plus touchées par les inondations. D'autre part, les tempêtes ont endommagé tous les plants, en particulier dans les zones proches des cours d'eau. Nous faisons de notre mieux pour promouvoir les produits issus des plantations que nous avons contrôlées. Nous pouvons satisfaire avec succès les marchés nationaux tout comme les marchés internationaux. Nous serons disponibles à travers tous les canaux de vente de MMR en Italie. De plus, nous continuerons à exporter, en particulier vers le Royaume-Uni et la Norvège. Il est crucial de garder les territoires en toute sécurité. Ces vergers doivent être protégés et gardés par l'Etat, la récolte disponible ne peut être décimée par le crime organisé. » 

Nello Alba

Salvo Laudani, responsable marketing d'Oranfrizer, ajoute : « Il y a plusieurs défis à relever directement sur le terrain, en Sicile. Nous devons nous concentrer sur le redéveloppement de la production et sur la rénovation variétale. L'innovation doit aller de pair avec la recherche de sources d'eau adéquates et de méthodes utiles pour gérer leur utilisation. Nous devons rétablir la sécurité dans les campagnes afin d'arrêter les vols pour que la légalité règne dans le secteur agricole. Les entreprises bien structurées ont déjà entamé un processus de rénovation qui nécessite de la cohérence. » 

Les innovations variétales à venir sur les marchés en 2019
Alba a souligné à nouveau qu'ils allaient expédier six différents types d'oranges rouges Tarocco sur une période de six mois, de décembre à mai : Tarocco Nucellare, Ippolito, Lempso, Sciara, Meli, Sant'Alfio. « Nous avons multiplié le nombre de variétés d'oranges siciliennes que nous expédions sur les marchés. Certains d'entre eux, comme les oranges Tarocco Ippolito, par exemple, sont les plus demandées. Dans tous les cas, nous continuerons à travailler afin d'informer les clients de MMRs sur nos excellentes oranges et agrumes. Leur biodiversité nous aidera à augmenter les volumes disponibles et donc à prolonger la saison autant que possible. » 

Le PDG poursuit en disant qu'il y a d'autres variétés d'oranges rouges que la Tarocco. Par exemple, la Moro et la Sanguinello. « Nous expédions déjà les oranges blondes Naveline vers les différents marchés, puis nous passerons à la variété Washington Navel et nous terminerons avec les variétés Valencia et Lane Late. En ce qui concerne les citrons, nous sommes sur le point de récolter notre meilleur produit de l'année, le Primofiore. Nous expédierons également le Femminelli Siracusani et le 2KR. Il y a aussi des petites nouveautés constantes en ce qui concerne les mandarines. Celles-ci sont extrêmement appréciées par les enfants. » 

Commercialisation par voie aérienne vers la Chine
Sara Grasso souligne que l'entreprise Oranfrizer est très intéressée par le marché chinois, même si les conditions d'exportation des fruits ne sont pas idéales et qu'elles ne facilitent pas l'expédition de gros volumes. « En ce qui concerne l'exportation d'agrumes vers la Chine, Oranfrizer a reçu des demandes auxquelles nous travaillons actuellement. Les champs destinés à l'exportation vers ce marché sont en parfait état et nous appliquons les protocoles phytosanitaires requis sans aucun problème. » 

« Pour la Chine, nous avons des oranges rouges Torocco et Moro et des oranges blondes Navel disponibles. Le transport maritime prend trop de temps et les produits stockés dans les conteneurs peuvent donc se détériorer. Le pire, c'est qu'on ne le découvre qu'à la fin du voyage, lorsque les conteneurs sont ouverts. Le transport aérien est une très bonne solution, mais il fait grimper les prix. Par conséquent, seules des quantités limitées d'agrumes peuvent être exportées par voie aérienne - et elles seront finalement très chères. Les deux alternatives de transport détermineront la fraîcheur, la qualité, les volumes et l'emplacement des produits sur ce nouveau marché. » 

Grasso a précisé que ce type d'accords commerciaux varie en fonction de ce que les interlocuteurs veulent en tirer. « Les partenaires qui veulent exporter vers la Chine doivent être extrêmement spécialisés dans la logistique et la distribution de produits frais. Pour nous, il est important qu'ils comprennent le caractère unique de ce produit et qu'ils le conservent jusqu'au bout. Ce n'est qu'ainsi que les oranges « Made in Italy » connaîtront le succès en Chine. Nous sommes optimistes. La semaine prochaine, nous verrons s'il y aura des nouvelles concernant une première exportation. C'est une sorte de test pour explorer le nouveau marché. » 

Pour plus d'informations :
Oranfrizer
C.da Gagliola S.P. 28/I Km. 1,300
95048 Scordia (CT)
Tél : +39 (0)95 7937111
Fax : +39 (0) 95 793719292
oranfrizer@oranfrizer.it 
www.oranfrizer.it 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)