Nouveau Marché de Smithfield - Le marché qui est ouvert pendant que Manchester dort

À l’est du centre-ville de Manchester, de grands et imposants bâtiments en briques, surmontés d’immenses volets verts, dominent l’obscurité. À l'intérieur, des palettes remplies de tous les fruits et légumes possibles et imaginables, livrées aux quatre coins du monde, s'empilent à perte de vue.

Il y a une odeur indéniable de légumes frais qui évoque instantanément des souvenirs de voyages en enfance chez le marchand de légumes. L'atmosphère est tout sauf immobile, car on y trouve des centaines de personnes qui y travaillent d'arrache-pied afin de s'assurer que chaque produit arrive à l'endroit où il doit aller en temps et en heure.

C'est le Nouveau Marché de Smithfield. C'est un endroit qui nourrit Manchester depuis de longues générations. Il est d'ailleurs, le plus grand marché de gros de la région qui est un endroit où des décennies de traditions se rencontrent tout au long du 21ème siècle. Le marché actuel est très différent du marché original de Smithfield car il opérait depuis cent ans hors du centre-ville de Manchester avant qu'il n'aille s'installer à Openshaw au début des années 1970.

À droite de l'immense salle de produits, se trouve le nouveau marché aux poissons. Ce bâtiment lumineux et moderne a été la première partie du gigantesque site d'environ 14 hecares à bénéficier d’une splendide rénovation de plusieurs millions de livres sterling.

Tony Howard est l’un des commerçants de longue date de New Smithfield. Ce que Howard ignore sur les fruits et les légumes ne vaut probablement pas la peine d'être su. Barton and Redman, dont il est le directeur, est l’une des plus grandes entreprises du site mais également le plus gros importateur d’oignons de tout le pays.

Au fil des années, alors que la population de Manchester devenait de plus en plus diversifiée sur le plan culturel et que le secteur des restaurants se développait de manière considérable, la gamme de produits que Tony offrait à ses clients a également évolué. Les fruits et légumes traditionnels britanniques qui dominaient les marchés il y a plus de 30 ans ont maintenant été rejoints par une gamme croissante de produits exotiques provenant de partout dans le monde.

Et comme les goûts des consommateurs ont changé, l'entreprise en a profité pleinement afin d'utiliser les différentes saisons de croissance dans le monde entier. Au cours de l'été, les fraises de Tony provenaient du Royaume-Uni. En ce moment, elles viennent d'Israël et à Noël, elles pourraient être importés d'Amérique.

Tout cela est pour répondre à la demande des consommateurs habitués à consommer toute l'année des produits autrefois saisonniers.

Source : manchestereveningnews.co.uk

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)