La Colombie ouvre ses frontières aux pommes et aux poires néerlandaises

Les exportateurs néerlandais de fruits peuvent maintenant vendre des pommes et des poires en Colombie. Lors de la récente visite en Colombie de la ministre de LNV, Carola Schouten, les accords officiels ont été signés en ce sens. Le reste des formalités administratives devrait prendre peu de temps.

Les pourparlers avec la Colombie ont commencé en 2014. Une procédure de quatre ans est habituelle. Les négociations avec la Chine, par exemple, ont duré six ans.

Déchargement du marché européen
L'organisation de la branche GroentenFruit Huis est très satisfaite de l'obtention de l'accès au marché. En Europe, le marché des fruits est tendu, les ventes en dehors de l'Union européenne déchargent le marché et sont donc bonnes pour les prix de rendement.

FruitMasters est la seule organisation de vente qui, avant l'accès définitif au marché colombien, a ciblé des parcelles d'exportation vers le pays au début de la campagne agricole 2018. Les poires récoltées sur ces parcelles peuvent désormais être exportées vers la Colombie. D'autres exportateurs qui veulent profiter de l'accès au marché pourront s'y inscrire au début de l'année 2019.

Ventes hors saison
Beaucoup de fruits sont cultivés dans des pays comme le Chili et l'Argentine. Inge Ribbens de GroentenFruit Huis ne suppose donc pas que les pommes et poires néerlandaises seront sur les étagères colombiennes toute l'année. « Il y a de la place pour les fruits hollandais pendant les mois où peu de pommes et de poires sont disponibles dans les pays voisins. Nos exportateurs sont capables de fournir rapidement en cas de demande. »

Les nouveaux marchés exigent du temps
Ribbens tempère également les attentes. Les ventes vers de nouveaux pays en dehors de l'UE prennent beaucoup de temps. « Mais les chiffres des exportations vers l'Inde et la Chine prouvent que la croissance est possible. Pour les pommes par exemple, l'Inde est maintenant la quatrième destination. »

Source : Agroberichten Buitenland


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)