Roberto Latorre, Gerwin van Bergen Walraven et Harro van Dam font leur débuts au sein du bureau de vente européen de Carsol

« Faible impact de la grêle sur la saison des baies chiliennes »

Le mois dernier, le bureau de vente européen du producteur de baies chilien Carsol à Maasdijk a été renforcé avec l'aide de Roberto Latorre, Gerwin van Bergen Walraven et Harro van Dam. « Nous sommes spécialisés dans les myrtilles, tant conventionnelles que biologiques. Nous contrôlons toute la chaîne, de sorte que nos clients soient en mesure de faire des affaires directement avec le secteur de la production », a déclaré Horacio Ozer Ami.

« Le Chili s'attend à une bonne saison, car les dégâts de grêle enregistrés à la mi-novembre ont eu un faible impact sur le début de la saison », a déclaré Horacio. « La région la plus touchée est O'Higgins, mais là bas la production de myrtilles y est relativement faible. Dans les régions où les cultures de myrtilles sont beaucoup  plus abondantes, comme Maule, l'impact n'a pas été aussi important. Dans les zones touchées, ce sont les variétés précoces qui ont été concernées. Les effets de la grêle affecterons principalement les envois des semaines 50 à 52. Le total des dommages est estimé à moins de 4 200 tonnes. »  

Culture au Chili, au Pérou et au Portugal
Carsol a sa propre production de myrtilles presque toute l'année. « En plus de notre production au Chili, nous avons cette année pour la première fois des fruits provenant du Pérou, avec une superficie totale de près de 600 hectares. L'année prochaine, nous prévoyons une première récolte au Portugal, où la production est divisée en deux zones, avec plus de 400 hectares achetés. La superficie totale de CarSol Blueberry dans le monde entier sera d’environ 1 200 hectares à la fin de l'année 2019 », a déclaré Horacio. Le producteur n'a pas encore l'intention de s'étendre sur d'autres variétés. « Mis à part le kiwi et les myrtilles, nous ne prévoyons pas d'élargir notre diversité, mais bien sûr, nous n'excluons rien pour l'avenir. »  

Bien que le Chili vende beaucoup de myrtilles sur de nouveaux marchés, M. Horacio affirme que la disponibilité de ce fruit sur le marché européen n'est pas menacée. « Nos clients du Moyen-Orient sont approvisionnés par le Chili. La demande de ces marchés est en augmentation, mais jusqu'à présent, cela n'a eu aucun impact sur les volumes disponibles pour l'Europe. » 

Une chaîne avec aussi peu de liens que possible
Quand on lui demande quel est le grand avantage pour un producteur étranger d’ouvrir un bureau de vente européen aux Pays-Bas, Horacio répond : « les détaillants et les producteurs aiment faire des affaires les uns avec les autres directement et construire une chaîne avec le moins de liens que possible. Avec un produit comme les myrtilles, il est préférable de pouvoir être flexible avec les commandes quotidiennes et l'emballage. Il est également bon d'être présent au niveau local, de voir ce qui se passe chez les différents détaillants et d'agir en fonction de ces connaissances.

« Notre objectif d'être spécialiste des myrtilles est déjà atteint cette année. Nous disposons également de notre propre chaîne de tri et d'emballage (y compris le thermoscellage) aux Pays-Bas. Nous importons des fruits en vrac aux Pays-Bas le plus rapidement possible avant l'expédition. Nous sommes en mesure d’offrir à nos clients n’importe quel format d’emballage commercial », déclare Horacio.

Pour plus d'informations :
Horacio Ozer Ami
Carsol Europe

Maasdijk – The Netherlands
Tél: +31 (0) 1 07 63 26 83
Portable : +(31) 6 10 14 05 58
hozerami@carsoleurope.nl  
www.carsolfruit.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)