Il y a de l'espoir pour la deuxième partie de la campagne

Espagne : La campagne des agrumes à Murcie est désastreuse

L'organisation professionnelle agricole ASAJA Murcia a qualifié la saison des agrumes de « désastreuse et très négative » et a blâmé « les productions des pays tiers, en particulier l'Afrique du Sud, qui portent gravement préjudice au secteur espagnol des agrumes. » 

Le secrétaire général de l'ASAJA Murcia, Alfonso Gálvez Caravaca, a déclaré que « nous assistons à une campagne atypique. Elle a été durement touchée par les grèves des « gilets jaunes » en France, mais aussi par l'invasion d'agrumes en provenance de pays tiers, comme le cas de l'Afrique du Sud, qui a eu un impact considérable sur les ventes sur les marchés internationaux. » 

M. Gálvez Caravaca a également souligné la nécessité évidente d'une « restructuration efficace de notre secteur des agrumes. Les coûts de production doivent être abaissés et l'internationalisation devrait également être davantage mise en avant, en particulier sur des marchés tels que l'Asie, les Émirats arabes unis et les États-Unis. Cela permettrait de diversifier nos marchés de destination. » 

« Nous ne pouvons pas laisser nos oranges et nos mandarines non récoltées alors que les prix atteignent le fond du gouffre », déclare Gálvez Caravaca.

Espoir pour la deuxième partie de la campagne
Le représentant d'ASAJA Murcia a déclaré que « le bilan de cette première partie de la campagne est très mauvais, mais nous espérons que la deuxième partie, à partir de janvier, sera plus positive pour les producteurs, avec une reprise des prix et plus de dynamisme dans les achats tant sur le terrain que sur les marchés étrangers. » 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)