Thibaud Havet (Pulp Fruits) sur les gilets jaunes et les volumes importants d’agrumes

« On vend les clémentines 20 % moins chers que l’année dernière »

La situation sur le marché des agrumes n’est pas facile. « Tous les agrumes sont assez disponibles cette année en méditerranée. De plus, on n’a pas mal de problèmes de logistique à cause des gilets jaunes. Cela nous gêne beaucoup dans le commerce au quotidien », raconte Thibaud Havet de Pulp Fruits. Il ajoute que les prix sont anormalement bas.

Pulp Fruits est spécialiste des agrumes importés hors de l’UE. En ce moment, l’entreprise commercialise surtout les clémentines marocaines de Berkane. « On vend 20 % moins cher que l’année dernière. Normalement, ça devrait monter un peu pendant la période avant Noël, mais aujourd’hui c’est encore assez difficile. »

Thibaud avec son collègue Thomas Daugenet

« La situation en France n’est pas propice au commerce »
L’une des raisons pour laquelle les prix sont bas et que la demande est faible : les gilets jaunes ! « Le mouvement des gilets jaunes et la situation économique globale en France ne sont pas propice au commerce. Beaucoup de supermarchés ont été fermés et d’autres ont leurs accès bloqués par les manifestants qui font barrage. Certains marchands au centre-ville ont bien travaillé depuis que les supermarchés de la région ont été fermés, mais en général le moral des français n’est pas très propice à la consommation. »

Le citron sudafricain occupe une position de plus en plus importante sur le marché
Pulp Fruits ne commercialise que des produits de contre-saison. Les agrumes représentent 70 % de leur chiffre d’affaires. « L’Afrique du Sud reste notre premier fournisseur en volume pour les oranges, les mandarines, les pomelos et les citrons. L’Argentine est un autre partenaire incontournable sur le citron, mais celui sud-africain est en train de gagner du terrain car il est beau, ferme et moins cher. En effet, le coût de production est moins élevé et les conditions climatiques sont plus favorables. »

L’Argentine peut difficilement concurrencer les autres pays
« Malheureusement l’Argentine est sortie un peu de la compétition internationale », explique Thibaud. « Le pays fait face à une inflation depuis plusieurs années. Le citron marche toujours, mais, pour les autres agrumes, beaucoup d’entreprises ont fait faillite depuis 5-10 ans. Le pays a beaucoup souffert et les producteurs ne se sont pas renouvelés : ni dans les variétés, ni dans les techniques de production.

La clémentine Orri marche bien
D’autres produits phares de Pulp Fruits sont les clémentines et les oranges tardives du Maroc, les oranges à jus de l’Egypte et les clémentines Orri d’Israël. « La variété Orri est la variété la plus populaire sur le marché français. Elle se vend plus cher que les autres. » Pulp Fruits démarrera cette variété dans un mois environ. Pendant les mois d’août et de septembre, l’entreprise commercialise la clémentine Orri venant d’Afrique du Sud. « On a importé une vingtaine de conteneurs cette année. C’est un volume assez important pour le mois d’aout. »

Pulp Fruits devient de plus en plus un fournisseur direct pour les supermarchés. « Le monde est très ouvert aujourd’hui, et les contacts sont de plus en plus en directs. Pour cette raison, on présente souvent le producteur directement au supermarché. Pour le pamplemousse de Floride par exemple, la négociation se fait directement entre la Floride et le supermarché. S’il y a un problème on est là pour le résoudre. On assure la logistique import, le contrôle de la qualité, la bonne distribution sur l’ensemble des plateformes et, si nécessaire, on réemballe. »

À propos de Pulp Fruits
Fondée en aout 2009, Pulp Fruits était spécialisée dans les produits d’import de contre saison : poires - pommes (50 %), raisins-prunes-kiwis (20 %) et agrumes (30 %). Aujourd’hui, l’entreprise est une vraie spécialiste des agrumes, avec + 4 000 tonnes d’oranges Navel/Valencia, + 2 000 clémentines Orri, + 1 500 tonnes de clémentines marocaines, 2 000 tonnes de citrons et 500 à 1 000 tonnes de pomelos commercialisés par an. Pulp Fruits reste aussi un acteur significatif sur la poire d’import (Williams 1 200 – 1 300 tonnes par an et Comice 200-300 tonnes par an). « Notre clientèle est composée de spécialistes en poires, d’enseignes spécialisées et de producteurs français avec qui nous réemballons au services des GMS. »

Pour Pulp Fruits, 2019 sera sa 10eme année d’existence sur le marché. « Nous restons une équipe modeste mais performante, variant de 5 à 7 salariés. En 2009/2010 (1er bilan), notre chiffre d’affaires HT était de 9,8 millions euros. En 2018, nous déclarons un chiffre d’affaires entre 14,5 et 15 million euros HT, pour 13 000 à 14 000 tonnes distribuées. » 80 % des produits de Pulp Fruits ont été distribués en France, 20 % dans d’autres pays européens.

Un des derniers importateurs indépendants
« Les grands groupes continuent de concentrer et de centraliser l’offre. Nous faisons encore partie des derniers importateurs indépendants français, avec une structure légère et professionnelle. Nous sommes à l’écoute des demandes du marché, avec une transparence des prix auprès des producteurs. Nous continuons de penser que la concurrence est saine dans notre métier. Notre volonté est de garder cette capacité d’adaptation et d’orienter les producteurs sur les besoins et attentes des consommateurs. Nos valeurs rejoignent celle du développement durable avec une agriculture mondiale propre, dans le respect des normes et de l’éthique sociale. Nous basculons nos approvisionnements vers le « sans résidus » suite à la demande croissante de nos clients. »

Pour plus d’informations :
Pulp Fruits
Tél : + 33 (0)3 20 20 79 04
thibaud@pulpfruits.fr  
www.pulpfruits.fr  

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)