La promotion des légumes d'hiver #hetezomeroogst de Coop

Hier, Coop Supermarchés a lancé une promotion spéciale dans ses magasins. Elle propose des « huttespot » (un plat de légumes traditionnel hollandais) tout droit sortis de terre. « Il s'agit d'une promotion conjointe avec nous pour, une fois de plus, montrer aux consommateurs que l'été chaud a laissé sa marque. Même aujourd'hui, dans la nourriture d'hiver néerlandaise », dit Mark de Jong, de LTO/ZLTO, une association d'agriculteurs néerlandais.

En été, ZLTO a commencé une #hetezomeroogst (récolte chaude d'été) « pour les fruits, légumes et autres produits de haute qualité qui étaient tout juste hors de la norme quand il s'agit de satisfaire les normes des supermarchés. Cela tient à la chaleur qu'ils ont subie pendant leur période de croissance », explique Mark.

« Ensuite, il s'agissait de produits qui sortaient tout juste de la terre. Mais il y a aussi des cultures qui n'ont été vendues que plus tard. Nous avons eu l'idée de cette promotion en septembre. Nous traitons régulièrement avec Coop, donc il est vite devenu clair que nous allions aborder ce sujet ensemble. »

« Nous sommes heureux de leur engagement. En reprenant les magasins EMTÉ, Coop a obtenu une couverture nationale. Ils sont devenus le quatrième acteur aux Pays-Bas. Les packs « hutspot » seront disponibles dans plus de 300 magasins à partir de cette semaine », poursuit-il.

Une boîte de « huttespot » a été constituée. Elle contient des pommes de terre, des carottes et des oignons. Cette opération a été réalisée en partenariat avec le grossiste néerlandais Jansen-Dongen. « Ces produits ont été mis dans un conteneur, non triés. La récolte entière a donc été transformée. »

« L'emballage contient donc aussi des produits de première et de deuxième classe. Il s'agit en fait de la meilleure qualité de produits des champs néerlandais cette année. Vous devez simplement oublier les caractéristiques de qualité externes », explique Mark.

LTO/ZLTO veut ainsi montrer qu'il existe un marché pour les produits de seconde classe. « Quelque chose doit changer. Actuellement, les producteurs ne gagnent rien pour les produits de classe 2. Ils perdent même souvent de l'argent », dit-il.

« Cela exige une réévaluation des produits et une façon différente de voir la qualité. Actuellement, en moyenne 30 % des carottes sont jetées. Celles-ci, pourtant, ont un potentiel de marché décent. »

Jansen-Dongen s'est chargé du traitement et de l'emballage pour l'assemblage de ces packs « hutspot ». Les frais de manutention étaient plus élevés que d'habitude, explique Mark. Les machines de tri ont été réglées pour trier les produits de classe 1. Cela a entraîné une augmentation du tri manuel. Cependant, nous sommes en mesure d'offrir un forfait attrayant pour 2,99 euros. Cela est possible grâce au bon partenariat entre toutes les parties concernées."

Les packs « hutspot » sont en promotion chez Coop. Ils occupent une place importante dans les magasins. « C'est dans les dépliants et le produit fait la une des journaux. De cette façon, la nouvelle est bien transmise dans les magasins. Bien sûr, nous allons surveiller de près la réaction des consommateurs », dit Mark.

« Nous voulons prouver que les gens vont vraiment aimer les produits de seconde classe. Enfin, s'ils ont la chance de les acheter. D'autre part, nous voulons encourager les commerçants à proposer également ce genre de concepts. J'ose dire que l'argument selon lequel « les produits de la classe 2 ne se vendent pas » n'est pas vrai. Il faut juste le vouloir. C'est formidable que Coop et Jansen-Dongen le fassent maintenant », conclut Mark.

Pour plus d'informations :
ZLTO
Mark de Jong
Affaires publiques spécialisées
Mob : +31 (0) 621 517 482
www.zlto.nl
mark.de.jong@zlto.nl


Date de publication :
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)