Le défi est de produire 100 billions d'organismes bénéfiques

El Ejido abrite une nouvelle bio-usine pour la lutte biologique

Une nouvelle société de production en serre est née de l'union de la société française Bioline Agrosciences et de la société ibérique d'Almeria, Bioline Iberia. L'entreprise, qui disposera d'une usine biologique dans la municipalité d'El Ejido, à Almerian, veut devenir un exemple international de premier plan en matière d'agriculture biologique. L'idée est d'être un chef de file dans la conversion des terres agricoles traditionnelles à l'agriculture biologique. À cette fin, ils ont lancé le défi de produire 100 billions d'organismes bénéfiques pour la lutte biologique contre les ravageurs dans l'agriculture.

Dans sa nouvelle usine biologique, une technologie de pointe sera utilisée pour la production de 100 billions d'insectes, de bactéries et de micro-organismes, avec lesquels ils veulent s'établir sur les plus importants marchés mondiaux dans le domaine du biocontrol : l'Espagne, le Portugal et le Maroc.

Le choix d'Almeria comme centre d'opérations tient au fait qu'elle est proche de toutes les grandes régions productrices de fruits et légumes qui approvisionnent l'Europe. Ce sont des clients potentiels, les producteurs biologiques ont en effet besoin du biocontrole des parasites, comme le souligne Ludwik Pokorny, Directeur général des agrosciences Bioline.

José Antonio Rodríguez, président de la nouvelle société Bioline Iberia, a expliqué qu'à travers ce projet, « nous voulons fournir aux producteurs agricoles les outils nécessaires pour que leurs productions soient sûres, écologiques et durables dans le temps ».

Thierry Baldinières, directeur général d'InVivo, affirme que l'investissement de la société française Bioline Agrosciences à Almeria « est un bon exemple de coopération entre coopératives espagnoles et françaises. L'objectif est d'offrir aux producteurs andalous le meilleur de la technologie de biocontrôle actuelle, leur permettant de surmonter leurs plus grands défis, c'est-à-dire d'offrir aux consommateurs une alimentation plus durable avec un minimum de déchets. »

Le délégué de l'Agriculture, Aránzazu Martín, et le maire d'El Ejido, Francisco Góngora, ont assisté à l'inauguration et ont célébré l'installation de cette usine biologique dans la province.

Source : lavozdealmeria.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)