Marcel Verdellen, Satori Holland :

« Tout le monde est très méfiant sur le marché des citrons »

Le prix des citrons a été satisfaisant ces dernières semaines. « Pendant longtemps, les prix en Amérique étaient à un niveau tel qu'il n'était pas intéressant pour les Mexicains d'envoyer des citrons en Europe. La situation a lentement évolué depuis. L'approvisionnement commence progressivement à baisser. Les brésiliens sont donc un peu nerveux », déclare Marcel Verdellen de la société néerlandaise Satori Holland.

« Concernant les citrons, nous sortons d'une année 2018 dramatique. Nous avons également traversé une période difficile en raison des prix bas en début d'année et cela inquiète tout le monde sur le marché de du citron. Des conteneurs ne sont tout simplement pas envoyés », poursuit Marcel. 

« Les statistiques montrent que le Brésil a envoyé considérablement moins de conteneurs au début de l'année. Cela s'explique par des prix bas. Ce n'est qu'à partir de la semaine 12 que le nombre de colis envoyés a été supérieur à celui de l'année dernière. En revanche, l'offre en provenance du Mexique est plus sur le même niveau. » 

« Depuis, les prix sont à nouveau à 7 euros. L'offre et la demande sont maintenant bien équilibrés. Les autres années, il y a eu une baisse dans le marché fin mai/début juin. Mais l'été est généralement une bonne période pour les ventes de citron. Par exemple, nous avons vu la demande s'accroître, notamment en Grèce », conclut Marcel.

 

Pour plus d'informations :
Marcel Verdellen
Satori Holland 
Tel :  +31 (0) 434 588 200 
marcel.verdellen@satori.nl   
www.satori.nl  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)