Assomela évalue la situation du marché des pommes

Le comité de commercialisation d'Assomela, réuni le 13 mai, a évalué la situation du marché des pommes en Europe après les gelées de fin avril et début mai.

En ce qui concerne les ventes et les stocks au 1er mai en Italie et en Europe, il est évident que le marché de la pomme est toujours sous pression avec des stocks totaux en Italie d'environ 500.000 tonnes et des stocks supérieurs à la moyenne en Europe.

Bien que les ventes en Italie soient conformes à ce qui avait été prévu, il existe de nombreuses différences selon les variétés.

Indépendamment de la production excessive en Europe, les ventes ainsi que les prix sont fortement influencés par ce qui se passe sur les différents marchés.

Les ventes de la pomme Red Delicious, par exemple, se sont très bien déroulées en avril, dépassant les 27 000 tonnes, un chiffre record tiré par le marché indien, qui s'est avéré un marché clé pour le cultivar cette année.

Quant à la pomme Gala, le dynamisme des ventes du mois d'avril s'est traduit par l'épuisement des stocks selon les premiers plans de déstockage. Les ventes sont également régulières pour la variété Granny Smith, comme pour toutes les variétés de club récemment introduites.

Les stocks de la variété Braeburn sont encore assez importants en raison des volumes de production élevés et des stocks disponibles en Allemagne, qui n'ont commencé à exiger la production italienne qu'en mai.

En ce qui concerne la pomme Golden Delicious, les stocks sont en ligne avec les années précédentes bien que la production ait été légèrement inférieure. Pour cette variété, la disponibilité de pommes de catégorie supérieure est plus limitée que la normale et les cotations présentent des marges de croissance intéressantes.

Le Comité a également analysé la situation en Italie ainsi que dans d'autres pays de l'Union Européenne après la baisse constante des températures entre mi-avril et début mai. Les événements du 17 avril ne semblent heureusement pas avoir eu d'effets particuliers.

Le gel de la nuit du 7 au 8 mai pourrait avoir un effet plus grave, surtout dans le sud de la Pologne, où les températures ont chuté à -3/-4°C pendant une période prolongée. Bien qu'il soit difficile d'évaluer les dégâts, il semble raisonnable de s'attendre à une baisse significative de la production avec beaucoup de fruits endommagés. De plus, il faut savoir que la qualité des fruits peut avoir également été affectée dans d'autres parties de l'Europe.

Quant à l'Italie, la situation est généralement bonne, avec peu de zones touchées par la baisse des températures. Les premiers rapports sur la floraison confirment les niveaux de production alternés de variétés telles que la Fuji, la Red ou la Golden, dont la production était particulièrement élevée en 2018.

L'incidence des facteurs illustrés est difficile à quantifier, mais une baisse de la production au niveau européen est attendue. Bien entendu, l'effet des basses températures sur la qualité des fruits reste à vérifier.

Assomela suit de près les aspects qui pourraient modifier la dynamique du marché dès la saison en cours.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)