Katrien De Backer, LAVA

Belgique : « Les mauvaises conditions météorologiques entraînent des prix bas et une demande limitée pour les légumes de serre »

C'est assez calme sur le marché des légumes de serre. En raison du mauvais temps, la demande pour de nombreux produits fait défaut et cela ne joue pas en faveur du prix. « En ce moment, la demande de concombres augmente et les prix sont légèrement à la hausse. L'offre est considérable, mais nous prévoyons une légère baisse de la production la semaine prochaine », explique Katrien De Backer de LAVA. « Les aubergines ne se portent pas très bien non plus, et comme il y a encore des produits espagnols sur le marché, la formation actuelle des prix est inférieure à la normale. Les courgettes sur le marché à l'heure actuelle proviennent des serres et de la terre, mais il y a encore beaucoup de concurrence des pays du Sud sur le marché. Les prix sont bas en raison de l'augmentation de la production nationale et de la concurrence. »

Poivrons
« Le marché des poivrons est plus positif. La demande pour les poivrons rouges et verts est bonne, la demande pour le jaune est légèrement insuffisante cette semaine. L'offre de poivrons rouges et verts est très variée. Nous nous attendons à une légère baisse du poids du poivron rouge le week-end prochain et à une hausse du poivron vert. Actuellement, l'offre de poivrons jaunes est normale, mais à partir de la semaine prochaine, on s'attend à une forte baisse de la production. Les prix du rouge et du vert sont normaux pour cette période de l'année, mais les prix du poivron jaune sont à la baisse. Il y a aussi encore des produits espagnols sur le marché belge », selon Katrien.

Tomates
Les tomates ont également été affectées par le temps. La demande de tomates en vrac, de tomates spéciales et de tomates en grappe est faible pour tous. « La demande des pays exportateurs est également insuffisante car l'offre locale est suffisante. L'offre domestique de tomates est généreuse, mais normale pour la période de l'année, poursuit Katrien. Les prix sont bas pour les tomates à vigne et les tomates en vrac. Le mauvais temps empêche les problèmes de qualité dans les légumes de serre. La chaleur du printemps dernier est plus susceptible de causer des dommages et un stress. »

« Chaque année, nous constatons une légère expansion de la culture sous serre sous éclairage artificiel. Au cours de la dernière saison hivernale, nous avons même commercialisé des concombres cultivés sous éclairages légers. L'éclairage joue principalement un rôle dans les tomates en vrac (tomates Prince et Baron beef et spécialités, Elite vigne, Princess et spécialités) », selon De Backer.

« Bien qu'il y ait de gros investissements dans l'avenir, il est important que le producteur/organisation/enchères surveille de près le rapport coût/bénéfice. S'efforcer en permanence d'assurer une offre de qualité conforme au marché et le faire de manière transparente, en la rendant accessible à une clientèle aussi variée que possible. »

Pour plus d'informations :
Katrien De Backer
LAVA
3191 Boortmeerbeek
Leuvensesteenweg 130 A
+32 (0)15 50 42 50
Katrien.debacker@lava.be
www.lava.be


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)