Producteurs d'Hawke's Bay : premiers dans l'hémisphère sud à utiliser des étiquettes compostables

Un producteur de pommes de Hawke's Bay est le premier exportateur de pommes de l'hémisphère sud à commencer à utiliser des autocollants compostables sur ses pommes.

Les étiquettes de prix permettent l'identification du fruit par le personnel de vente, mais elles rajoutent beaucoup de résidus de plastique, avec 1 milliard d'étiquettes en plastique utilisées chaque année sur les pommes néo-zélandaises.

Bostock, le plus grand producteur de pommes biologiques de Nouvelle-Zélande, a pris l'initiative de se diriger vers une alternative respectueuse de l'environnement, en essayant une étiquette compostable pour ses pommes cette année.     

Heidi Stiefel, responsable des approvisionnements en produits biologiques chez Bostock New-Zealand, a déclaré que les essais avaient été un succès et que la société espérait disposer de plus d'autocollants compostables la saison prochaine.

« Nous utilisons des étiquettes compostables pour les clients européens sur les pommes Braeburn destinées aux États-Unis et au marché local néo-zélandais. L'autocollant est à 100 % compostable industriellement. Il y a des milliers de mètres de support, donc il est préférable qu'ils soient maintenant fabriqué en matériau compostable à la place du plastique.  

« Le test des autocollants a été un succès et nous n’avons eu aucun problème technique. Nous travaillerons certainement avec les fournisseurs à mettre en place plus d'étiquettes compostables pour nos pommes en 2020 », a déclaré Mme Stiefel.

Elle affirme que les sociétés devraient choisir de ne pas utiliser d'étiquette en plastique, mais beaucoup de consommateurs et de détaillants ont besoin de ces autocollants pour l'identification des fruits et plus particulièrement les consommateurs américains, asiatiques et néo-zélandais. 

« Sans les autocollants, les consommateurs ne seraient pas en mesure d'identifier facilement les pommes biologiques des pommes conventionnelles, elles sont donc indispensables. »

L’étiquette compostable est conforme aux réglementations de la FDA (Food and Drug Administration) et de l'UE en matière de contact direct avec les aliments et se décompose lorsqu’elle est placée dans un compost industriel.

Bostock New Zealand a également expérimenté d'autres options d'emballages durables et compostables pour tous ses produits.

« Nous recherchons constamment des options de conditionnement plus durables et sommes très enthousiastes à l'idée d'être le premier producteur de pommes de l'hémisphère Sud à tester les autocollants compostables cette saison. »

« Pour ce qui est des consommateurs néo-zélandais, ils auront du mal à distinguer visuellement la différence entre l'étiquette compostable et l’étiquette en plastique car elles ont le même aspect. Néanmoins, l'année prochaine, nous espérons que la compostable, en cours d'élaboration, ait un aspect très différent », a t-elle déclaré. 

« Nous pensons que le matériau Ecolabel que nous utilisons renforce notre engagement en faveur de solutions durables. Nous voulons investir dans de meilleures pratiques environnementales et créer un autocollant compostable sur nos pommes est, semble-t-il, un bon début », conclut-elle. 

Pour plus d'informations : 
Catherine Wedd 
Tél. : +64 212886770


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)