Demande en melons et en pastèques plus élevée en raison de la hausse des températures

L'été semble enfin être arrivé en Italie après des semaines de basses températures et de mauvais temps qui, dans certains cas, ont même conduit à la destruction des cultures, en particulier dans le centre et le sud de l'Italie.

L'anticyclone se trouve actuellement dans les régions centre et sud de l'Italie, avec des températures pouvant atteindre jusqu'à 40°. Le 10 juin, par exemple, une température de 38°C a été enregistrée à Caltagirone, 37°C à Foggia, 34°C à Matera et 33°C à Bari.

L'augmentation des températures entraîne inévitablement une augmentation de la demande de fruits et légumes d'été. Rocco Viggiano, représentant légal de FE.VI. Frutta, un grossiste de Policoro (Matera), rapporte que « l'augmentation soudaine des températures a engendré un demande de melons et de pastèques plus forte et les prix ont explosé. Les premiers sont vendus 1,50 €/kg tandis que les derniers tournent autour de 0,60 / 0,70 €/kg »

« Nous commercialisons des volumes réduits car, bien que la demande augmente, la maturation a été retardée par le temps. »

« Les fruits à pépins mûrissent rapidement grâce à la chaleur, donc qu'il y avait beaucoup de produits disponibles en même temps, ce qui saturait les marchés. Qui plus est, les produits qui avaient été sauvés de la grêle étaient encore dépréciés en raison de leur qualité médiocre. »

« En attendant les variétés d'abricots tardifs, les pastèques et les melons de Basilicata, nous commercialisons toujours les fraises Candonga à environ 2€/kg. »

Bien que les régions du centre et du sud n'aient pas eu de répit avec cette première vague de chaleur, comme ce fut le cas dans le nord du pays, la péninsule sera frappée par une deuxième vague de chaleur, plus forte que la précédente. 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)