Belgique : les Wallons ont augmenté leurs dépenses en produits bio de 40 %

Biowallonie a dressé un état des lieux de la consommation de produits bio dans la région Wallonne. L’organisme a noté que la part de marché du bio ne cesse d’augmenter depuis 2008, de même que les dépenses des consommateurs.

En 2018, les dépenses totales des ménages belges pour les produits bio (alimentaires et non alimentaires) s'élevaient à 760 millions d’euros, soit une hausse de 15 % par rapport à l’année précédente. Chaque Belge a consacré 46 € aux produits frais bio en 2018, soit 6,50 € de plus qu’en 2017. Cette augmentation est nettement supérieure à l’accroissement de 1,1 % des dépenses pour les biens de grande consommation (aliments, boissons, produits de pharmacie et produits non alimentaires).

Depuis 2008, la part de marché des produits alimentaires frais bio ne cesse d’augmenter, incluant les produits surgelés et les produits d’épicerie comme les céréales, le riz, les pâtes, le vin et la bière. En Région wallonne, cette part s’élève à 4,8 % (3,5 % en 2017). Elle a donc plus que triplé en 10 ans !

Les dépense pour les produits frais bio s’élèvent à 522 millions d’euros, soit une augmentation de 18 % à l’échelle nationale. On observe cependant des disparités entre les régions : en Wallonie et en Région bruxelloise, les hausses sont respectivement de 40 % et 5 %, alors qu’au nord du pays, les dépenses se maintiennent par rapport à 2017. Entre 2009 et 2018, les dépenses bio ont doublé en Flandre et triplé en Wallonie.

La plus grande part des dépenses bio concerne les produits frais d’origine végétale, comme les pommes de terre, les légumes et les fruits, avec 40 %, contre 23 % en conventionnel. Au Top 5 des dépenses alimentaires bio par catégorie de produits, les produits laitiers se retrouvent une nouvelle fois en première position, avec 9,54 € dépensés par habitant. Ils sont suivis par les légumes (8,32 €/habitant) et les fruits (6,69 €/habitant). La viande et la volaille (5,69 €/habitant) ainsi que les œufs (2,61 €/habitant) complètent ce classement.

La part des Belges achetant au moins une fois un produit bio dans l’année est stable à 90 %, soit 9 Belges sur 10. En 2018, ce nombre est monté à 95 %. 60 % des dépenses bio sont réalisées par 11 % des acheteurs. Si les supermarchés classiques restent un des plus gros canaux de distribution des produits alimentaires bio avec 35 % du marché belge, leur part diminue d’année en année. On retrouve en effet de plus en plus d’offres de produits bio dans les magasins de type hard discount (Aldi ou Lidl), s'octroyant désormais 10 % du marché en 2018, contre 1 % seulement en 2009. Les magasins bio (y compris Bio-Planet) se situent juste derrière les supermarchés classiques, avec 33 % du marché, soit seulement 2 % de plus qu’en 2009.

 


Source : www.sillonbelge.be


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)