Zündorf & Zerres : la demande en agrumes diminue avec la présence des fruits à noyau

« La saison des agrumes espagnols se terminera à la mi-juillet »

Au sein du commerce de gros allemand, on trouvera de plus en plus d'agrumes en provenance de l'hémisphère sud. Les variétés espagnoles de clémentines tardives et d'oranges sont proposées en complément. Mais bientôt, la saison européenne des agrumes prendra fin. « Jusqu'à la mi-juillet, les derniers produits en provenance d'Espagne arriveront sur les marchés de gros allemands », explique Abdessalem Najar, directeur commercial de la société de gros Zündorf & Zerres GmbH, basée à Cologne.


La fin de la saison pour les agrumes européens approche : les oranges tardives sont actuellement commercialisées pour 1,30 euro/kg, les clémentines se vendent à environ 2,50 euros/kg. « Les prix se situent à l'intérieur de leur fourchette habituelle, que l'on observe généralement à cette période de l'année », explique Abdessalem Najar.

Actuellement, les dernières variétés de la saison de cette année - les oranges de la variété Navelina et les clémentines Ortanique - arrivent sur le marché de Cologne. Les négociants se tournent vers les produits étrangers surtout de l'Uruguay, explique M. Najar. « En général, la demande en agrumes est un peu plus faible à cette période de l'année à cause de la présence des fruits à noyau. »

Les citrons à feuilles d'Amalfi font toutefois exception, car ils sont continuellement commercialisés en quantités satisfaisantes. « Ceux-ci proviennent actuellement d'Espagne et d'Italie, et à partir du mois d'octobre, ce sera au tour du Portugal. En termes de prix, les produits italiens sont parfois deux fois plus chers que les produits espagnols, l'Italie étant très connue dans la culture des variétés haut de gamme. »


Deux spécialités françaises : ail rose de Lautrec à gauche et artichauts de Bretagne à droite. 

Livraison directe au détaillants régionaux
La société Zündorf & Zerres a été fondée en 1962 et est aujourd'hui dirigée par la troisième génération de gérants. Jusqu'en 1980, l'assortiment se composait principalement de fruits et légumes courants, puis des spécialités comme les fruits exotiques et les herbes aromatiques sont venues s'ajouter. « Après des années de ventes stables, notre entreprise a retrouvé une certaine croissance depuis quelques mois. Récemment, nous nous sommes davantage concentrés sur la livraison directe aux succursales régionales de supermarchés des grandes chaînes. Actuellement, nous fournissons déjà plus de 20 agences dans un rayon de 200 km. »

Une demande satisfaisante en légumes
En plus des agrumes et d'une gamme de variétés exotiques, l'entreprise fournit également un large assortiment de légumes importés. Najar : « Les oignons Tropea d'Italie se portent très bien en ce moment. On constate que les ventes en Allemagne ont augmenté progressivement au cours des dernières années. » Les tomates françaises de la coopérative Prince de Bretagne sont une autre spécialité de plus en plus en vue. « Nous avons déjà placé avec succès notre sélection de tomates cultivées localement dans les succursales Rewe et Edeka. Enfin, notre gamme d'ail mérite d'être mentionnée : nous proposons la variété française haut de gamme l'ail de Lautrec dans toutes les couleurs - violet, rose et rouge - chez les revendeurs spécialisés ».


Le mélange de tomates provient de la coopérative française Prince de Bretagne.

Pour plus d'informations :
Zündorf & Zerres GmbH
GF : Abdessalem Najar
Marktstraße 10
50968 Cologne
Tél. : (+49) 0221 38 12 95
Fax : (+49) 030 16 87 83 12
info@zuendorf-zerres.de
www.zuendorf-zerres.de


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)