Trofi Pack prêt pour le nouvel emplacement trois ans après son lancement

« Tout a commencé avec deux machines Flowpack, une ligne de mangues et une balance » se souvient Harry van der Hout de Trofi Pack. Il parle d'octobre 2016. Trois ans plus tard, Trofi Pack a commencé à louer le bâtiment de son voisin à Westerlee et un nouveau bâtiment de 40 000 mètres carrés est en construction à Den Hoorn, aux Pays-Bas, sur l'autoroute A4 en coopération avec Van der Helm.


Harry van der Hout

« Je ne m'attendais absolument pas à ce que les choses aillent si vite. En fait, nous étions censés ralentir », dit Harry. « Mais mon expérience dans le secteur des espèces exotiques, associée à l’expertise de Trofi sur le marché du raisin, s’est avérée être une excellente combinaison. La catégorie des produits exotiques affiche par ailleurs une tendance à la hausse et nous progressons parallèlement à nos clients. Dans le passé, les étés étaient beaucoup plus calmes pour les espèces exotiques, mais ces temps sont révolus. »


Emplacement actuel 

En ce qui concerne ces clients, Harry désigne principalement un discounter, pour lequel ils s’occupent surtout de la gamme exotique d’une grande partie des Pays-Bas, de la Belgique et de la Pologne. « Ma vision est qu'il vaut mieux avoir trois clients principaux que 50 petits. Les gens me regardent parfois étrangement pour ça, mais c'est ma conviction. Lorsque vous avez 50 clients, 48 ​​d’entre eux penseront toujours que vous ne leur accordez pas assez d’attention. Je préfère me consacrer entièrement à mes clients de A à Z, du fret maritime au transport en passant par le dédouanement, l’emballage et la préparation des commandes. Grâce à notre coopération avec Van der Helm, nous avons notre propre processus dédouanement. Par conséquent, notre gamme de services est de plus en plus étendue. »

Dans le nouveau bâtiment, qui sera prêt le 1er novembre, Trofi Pack disposera de 16 000 mètres carrés, de 3 000 emplacements de palettes en chambre froide et de chambres de maturation d’une capacité de 500 palettes. « Pour le moment, nous emballons uniquement pour Trofi, mais nous lançons une nouvelle société, Europe Retail Packing, dans le nouveau bâtiment, séparément de Trofi Pack, et nous emballerons pour des tiers avec cette nouvelle société », explique Harry. Fin mars 2020, l'entreprise de conditionnement devrait s'installer dans le nouveau bâtiment. Il ne considère pas comme un inconvénient le fait que le nouveau bâtiment ne soit pas situé près d'une zone commerciale. « Nous n'achetons presque jamais de produits supplémentaires. C'est pourquoi je vois plus d'avantages que d'inconvénients. Sur le plan logistique, nous serons parfaitement situés, près du port et non loin d’Amsterdam, de Rotterdam et d’Utrecht. »


Photo du nouveau bâtiment 

L'assortiment de produits exotiques emballés par Trofi Pack comprend principalement des mangues, des avocats, des physalis, des fruits de la passion, des citrons verts et des grenades. En hiver, les raisins sont fournis dans cet ordre à partir du Brésil, de Namibie, d'Afrique du Sud et d'Égypte, puis stockés dans un bâtiment situé à Honderdland, à Maasdijk. Pour répondre à la demande des supermarchés en matière de réduction du plastique, la société a investi dans des flowpacks sans barquette. « Nous continuerons d'investir dans cette optique. Nous travaillons par exemple à l’achat de trois scelleuses. Néanmoins, je ne pense pas qu'il soit faisable de ne pas utiliser de plastique. Si tout doit être emballé dans du carton, il ne restera plus de forêt dans cinq ans. »


Citrons verts sans barquette 

Trofi Pack emploie en permanence 40 personnes et 40 à 70 intérimaires. « Je considère que l’un des plus grands défis est d’attirer et de retenir des travailleurs de qualité. Cela ne se fait pas simplement en donnant une augmentation de 100 euros mais plutôt avec le développement du bien-être au travail. C'est pourquoi nous essayons de le faire davantage avec de petits extras, comme un gymnase dans les locaux où le personnel peut s'entraîner, avec un entraîneur personnel s'ils le souhaitent », explique Harry. Il ne croit pas que les robots seront une alternative pour emballer les fruits exotiques. « Cela pourrait être le cas pour certains produits frais, mais pas pour les produits exotiques. Les consommateurs paient un prix légèrement plus élevé pour ces fruits, ils attendent donc de la qualité. Cela demande de l'attention et ça ne peut donc pas être automatisé. »


Salle de gym de l'entreprise

Les fans de football verront plus souvent Trofi Pack au cours de la saison à venir, car la jambe gauche des kits de match de Sparta comportera désormais le logo de Trofi Pack. « Nous avions déjà notre propre boîte avec quatre autres sociétés et l’année dernière, j’étais persuadé que Sparta serait promue dans la Premier League. J'ai renouvelé notre contrat et avec le temps j'en suis très heureux maintenant », explique Harry, qui, en conclusion, se dit très fier du développement de Trofi Pack. « Nous sommes très reconnaissants envers nos travailleurs, nos clients et nos relations. Heureusement, nous aurons également la possibilité de poursuivre notre croissance dans le nouveau bâtiment au cours des prochaines années. Comme je le dis toujours : nous ferons l'impossible tout de suite, mais les miracles prennent un peu plus de temps ! »

Pour plus d'informations : 
Harry van der Hout
Trofi Pack
Jogchem van der Houtweg 9
2678 AG De Lier
Tél. : +31 174 26 61 00
h.vdhout@trofipack.nl 
www.trofipack.nl 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)