Alberto Palmí, directeur de Fedemco :

« On prévoit une croissance exceptionnelle de l'utilisation de caisses en bois pour les fruits et légumes »

Pendant de nombreuses années, le bois a été le seul matériau utilisé dans les contenants de fruits et légumes jusqu'à l'apparition du carton au début des années 90, ce qui était également important pour la reconversion du secteur de l'emballage en bois.

C’est ce qu'Alberto Palmí, directeur de la Fédération espagnole de l’emballage en bois et de ses composants (FEDEMCO), a déclaré à FreshPlaza lors d’une visite dans le secteur de la province de Valence, qui produit la majeure partie des contenants en bois en Espagne. Alberto Palmí, licencié en droit, est la troisième génération d'une famille dédiée à cette fabrication.

C'est ici que commence la fabrication : des rondins de peuplier entrent dans la scierie. 

Les bûches sont pelées et déroulées (ci-dessus) jusqu'à ce qu'elles soient transformées en une mince feuille de bois (ci-dessous).

Le seul traitement appliqué au bois est la température élevée.

« Les conteneurs en bois ont commencé à être utilisés en Espagne pour l'exportation de fruits il y a une soixantaine d'années, faisant de ce pays un pionnier en Europe et dans le monde, suivi de près par la France. Dans les années 80, jusqu'à l'arrivée du carton, la Communauté de Valence et Murcie comptaient environ 250 entreprises consacrées au secteur des caisses en bois. Aujourd'hui, il y en a environ 60 (90 dans en tout en l'Espagne). Cette réduction du nombre d'entreprises est principalement due à la conversion technologique du secteur et aux fusions entre elles. Le chiffre total a continué à baisser jusqu'en 2000, date à laquelle il s'est stabilisé », explique Palmí.

Les feuilles minces (en haut) sont utilisées dans la fabrication de feuilles de contreplaqué pour les boîtes (en bas).

FEDEMCO est partenaire de 82 sociétés espagnoles, qui produisent ensemble environ 600 millions de caisses en bois pour fruits et légumes. Les fruits les plus fréquemment conditionnées dans les caisses en bois sont les agrumes, les fraises et les fruits à noyau. Les pommes commencent également à y être conditionnées plus souvent grâce à la signature récente d'un accord avec l'IGP Poma de Girona.

Des feuilles de contreplaqué pour l’élaboration de caisses en bois, stockées dans le plus grand centre de production d’Europe visité par FreshPlaza.

En Espagne, les caisses en bois fabriquées ont une capacité comprise entre 250 grammes et 5 kg lorsqu'elles sont destinées à la vente du fruit et jusqu'à 20 kg si elles sont destinées au transport et / ou à l'exportation, avec une tendance croissante à la fabrication de petits conteneurs.

L’impression et la découpe des feuilles. 

L'un des avantages du bois par rapport à d'autres matériaux est son image. « La qualité de la présentation du fruit est exceptionnelle. Les marques haut de gamme de toutes les entreprises de production et de commercialisation de fruits sont emballées dans du bois. Il est par ailleurs plus facile à transporter et maintient très bien la température et l'humidité. Pour les producteurs puissants, tels que la Chine et les États-Unis, le bois est le matériau d'emballage le plus utilisé pour les fruits et légumes », a déclaré le représentant de cette fédération.

Fabrication des coins de caisses. 

Fil métallique pour la production des agrafes utilisées dans l'assemblage des boîtes.

Les coins sont agrafés sur l’un des côtés déjà imprimés et coupés.

Étant donné l'inquiétude grandissante des consommateurs face à l'utilisation excessive de plastique à usage unique, au développement durable et au respect de l'environnement, les conteneurs en bois gagnent en popularité. Cela se traduit également par une augmentation de la valeur de la culture du peuplier, un arbre d'origine européenne servant à la fabrication des caisses. 

« Des zones boisées sont en train d'être repeuplées dans de nombreuses régions d'Europe et nous contribuons à enrayer l'exode rural. En Chine, le nombre d'arbres plantés est déjà quatre fois plus élevé que celui de l'Europe », a déclaré Alberto Palmí.

Ajout de la base (ci-dessus) et assemblage de la boite (ci-dessous). 

Les caisses en bois ont un long cycle de vie. Les consommateurs peuvent donc aisément s'en servir au quotidien pour d'autres utilisations, elles sont également entièrement recyclables. « Elles ne doivent être écrasées que lorsque les agrafes, qui sont également recyclables, ont été séparées. Ce bois broyé est compacté pour produire des panneaux de particules qui peuvent ensuite être utilisés dans la fabrication de meubles, par exemple. De plus, les restes de bois qui ne peuvent pas être utilisés dans l'élaboration des caisses sont utilisés comme combustible dans les scieries. Le fait est que de la plantation de l'arbre à son recyclage et son compostage, les caisses en bois sont un exemple parfait d'économie circulaire. »

La fédération veut se concentrer sur le marché intérieur, où elle prévoit une croissance significative. Selon Alberto Palmí, « L'Espagne a un grand potentiel car elle est le principal producteur et exportateur de fruits et légumes en Europe. »

« Lors de la dernière saison des fraises, certaines chaînes de supermarchés espagnoles ont doublé les ventes juste en les vendant dans des caisses en bois. Nous menons un excellent travail de promotion et nous prévoyons une croissance remarquable cette année. »

Pour plus d'informations : 
Alberto Palmí Alcober
FEDEMCO
Tél. : +34 96 349 57 13 
direccion@fedemco.com 
www.fedemco.com 

 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)