Auchan estime être en voie de « redressement »

Malgré une perte de 1,5 milliard d'euros en six mois, due notamment aux cessions « douloureuses mais inévitables » de son activité bancaire Oney, qui sera reprise par BCPE en septembre, et de sa filiale de distribution en Italie, dont la vente a été conclue le 31 juillet, ainsi que, dans une moindre mesure, son parc de magasins au Vietnam.

Le groupe affiche sur la même période un bénéfice de ses « activités poursuivies » de 124 millions d’euros. Quant au produit des activités ordinaires d'Auchan Holding, il s'établit à près de 23 milliards d'euros, en baisse de 2,6 % sur un an, en raison notamment de variations défavorables des taux de change.

Lors d’une conférence de presse, Xavier de Mézerac, le directeur financier du groupe, a estimé que les six derniers mois ont constitué « un semestre d'assainissement du périmètre », durant lequel ont été constatés « les premiers signes d'un redressement qui nous permettent de mieux nous positionner vers le futur ».

Le groupe a notamment annoncé qu'il visait des économies de coûts de 1,1 milliard d'euros en année pleine d'ici à 2022. Edgard Bonte, directeur exécutif du pôle distribution Auchan Retail a fixé à ses équipes un objectif de doublement de la marge d'exploitation (Ebitda) à 6 %.

M. Bonte, un ancien de Kiabi, a été nommé au printemps à la tête d'Auchan Retail en tant que « redresseur d'entreprises sans a priori ». Le groupe a ainsi lancé la cession de 21 sites en France, concernant potentiellement entre 700 et 800 salariés. Le nouveau patron souhaite faire d'Auchan, non plus un simple distributeur, mais un « sélectionneur-concepteur » de produits alimentaires locaux et exclusifs, en transformant ses magasins en « places de marché locales », citant le développement du drive piéton comme instrument de « conquête des centre-villes ». Il a cité une « hausse des revenus » du pôle distribution lors du premier semestre dans neuf de ses douze pays, à l'exception notable de la France et de la Russie, ainsi qu'une augmentation de sa rentabilité.

Propriété de l'Association familiale Mulliez (AFM), Auchan Holding avait déjà publié une perte nette de 1,145 milliard d'euros pour l'ensemble de l'année 2018, et annoncé que, par conséquent, il ne verserait pas de dividende au titre de l'exercice 2018.

Source : levif.be


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)