Des patates douces bio locales dans les Côtes-d’Armor

A Pleumeur-Gautier, la culture de la patate douce est en phase de tests chez Terre d'essais. Afin de mieux comprendre comment faire pousser ce tubercule dans les meilleures conditions, la zone légumière du Trégor-Goëlo teste six variétés dans sa station d’essai.

Rose ou beiges, à chair blanche ou orange, le Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes (CTIFL) a fait sa sélection parmi plus d’une centaine de variétés. Celles cultivées en Bretagne sont les Beauregard, Georgia jet, Orléans, Bonita, Murasaki et Evangeline. L’objectif est d’« évaluer les différentes variétés pour déterminer, en fonction de la terre et du climat, les plus aptes à pousser sur notre sol », explique Maxime Davy, ingénieur au CTIFL.

Les facteurs les plus important dans ce type de cultures sont la chaleur et l’eau. Différentes techniques d’irrigation sont donc testées comme le goutte à goutte, l’aspersion ou le tunnel (nantais et autres). « A raison de 15 à 20 centimes le plant, avec 15 000 à 20 000 plants par hectare, la pose de voiles et d’un paillage plastique biodégradable demeure pour l’instant trop élevé », continue Maxime Davy.

Ces études de terrain permettront d’améliorer les techniques pour, à termes, répondre à une demande croissante en bio, en frais, et réduire par là même les coûts de production. Le but est de se démarquer des patates douces d’importation (USA, Israël).

Autres cultures
Le 4 septembre à la station d’essai , le CTIFL et la chambre d’agriculture de Bretagne ont également présenté des variétés de courgettes en agriculture bio (AB), expérimentées sur place depuis trois ans. Neuf variétés ont ainsi été évaluées. Les résultats sont encourageants avec, parmi les courgettes choisies, une offrant plus de 2 kg de fruits par plant.

Ont aussi été mis en avant la culture de potimarron ainsi que des essais d’engrais vert via des semences d’avoine parmi les rangs.

Avec ces expérimentations innovantes, Terre d’essais veut montrer les efforts et investissements de la filière professionnelle locale pour proposer une agriculture de qualité.


Source : actu.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)