Rapport de marché BLE KW 36/19

Les produits nationaux ont façonné les événements avec de nombreuses variétés de prunes

De nombreuses variétés de prunes ont façonné le marché, en particulier les Hauszwetschgen, Top, Cacaks Fruchtbare et Auerbacher. La variété Elena a été la première à faire son apparition. La présence de la Fellenberg, l'Ortenauer et la Presenta a quelque peu augmenté, celle des Hanita, Cacaks Schöne et Bülher Frühzwestchge était sensiblement restreinte. En plus des offres domestiques, les consommateurs pouvaient avoir largement accès aux Stanley d’Europe de l’Est, qui étaient moins chères que les fruits allemands et ont donc globalement généré une bonne demande. Les produits espagnols, italiens et français ont complété la gamme en moindre quantité.

Dans l’ensemble, la demande a pu être satisfaite sans difficulté. Les ventes n’ont entre-temps pas évolué partout de manière satisfaisante. Les commerçants de Hambourg et de Cologne ont dû baisser leurs prix afin d’améliorer les ventes. C’est seulement à Munich que la Stanley bosniaque est devenue plus chère du fait de livraisons limitées. La variété polonaise Topfive n’y était pas très populaire en raison de son faible goût.

Pommes
Du fait de l’augmentation des offres, les prix n’ont pu que rarement confirmé leurs niveaux précédents. Les promotions ont permis dans certains cas d’accélérer les ventes.

Poires
L’Italie a principalement fourni de l'Abate Fetel, Santa Maria et Williams Christ. La qualité était convaincante dans la plupart des cas. La demande était souvent satisfaite, de sorte que les prix n’ont pas souvent changé.

Raisins de table
Les ventes se sont bien déroulées. Toutefois, l’augmentation des offres a souvent conduit à une réduction des prix. A Cologne, la variété grecque Thompson Seedless a augmenté.

Pêches et nectarines
Les variétés espagnoles et italiennes dominaient le commerce. La disponibilité était évidemment limitée. Néanmoins, la demande a été satisfaite sans difficulté. Aucun problème de qualité n'est à déplorer dans l'ensemble. 

Prunes
Il s'agit ici principalement des variétés Hauszwetschgen, Top, Cacaks Fruchtbare et Auerbacher. De manière générale la demande a pu être satisfaite sans difficulté mais les ventes n’ont pas évolué partout de manière satisfaisante.

Citrons
L’Afrique du Sud était en tête, l’Espagne a perdu en importance. En raison d’un temps plus frais, la vente s’est améliorée. Toutefois, cela n'a pas eu d'impact significatif sur les valorisations.

Bananes
Net déclin du fait de la pluie et des vacances dans les régions du sud. Les ventes ont ralenti, à tel point que de nettes réductions ont été nécessaires pour éviter un excédent de marchandises.

Chou-fleur
L'Allemagne a dominé, devant la Belgique. La demande pouvait être satisfaite sans grand effort. La qualité était convaincante dans la majorité des cas.

Salades
Pour la laitue, les consommateurs avaient exclusivement accès aux offres domestiques et belges. Dans le cas de ventes au sein d'un cadre régulier et continu, les prix sont restés stables. 

Concombres
Les offres néerlandaises, belges et domestiques ont formé la gamme de produits. L'approvisionnement s'est réduit, mais était toujours suffisant pour répondre à la demande qui avait diminué.

Tomates
Les approvisionnements belge et hollandais ont marqué la gamme des produits. Bien que la disponibilité ait diminué, elle était encore trop importante pour la faible demande. 

Poivrons doux
Les Pays-Bas ont dominé la scène avec la Pologne. Les prix élevés de la 35ème semaine se sont effondrés à différents endroits au cours de la semaine.

 

Source : BLE

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)