IXème Congrès Mondial de l'Avocat

La Colombie a déjà accès à 45 pays et continue d'ouvrir de nouveaux marchés

La première journée du IXe Congrès Mondial de l'Avocat a ouvert ses portes le mardi 24 septembre à Medellin, en Colombie. L'événement affichait complet et lors de certaines conférences plusieurs participants ont dû rester debout par manque de place. C'est un résultat assez incroyable pour une ville qui, il y a encore deux décennies, était considérée comme très dangereuse. 

Cette pensée s'est d'ailleurs reflétée dans les discours de bienvenue prononcés par les responsables de Medellin et du secteur agricole.

À gauche, le Président du conseil d'administration de Corpohass, Pedro Pablo Dias, et à droite, Juan David Mondraogn, Président du comité d'organisation

Le président du conseil d’administration de Corpohass, Pedro Pablo Dias, a souhaité la bienvenue aux délégués et a salué les efforts et l’engagement de l’industrie. Il a déclaré que la société Corpohass souhaitait faire les choses correctement et qu’elle pouvait tirer des leçons des erreurs commises par les autres pays producteurs d’avocats. Il a également souhaité la bienvenue aux investisseurs colombiens et a affirmé qu'ils pensaient à long terme et à grande échelle et qu'ils appréciaient le fair-play dans les affaires. 

Juan David Mondraogn, président du comité d'organisation, a déclaré qu'ils avaient rassemblé les meilleurs intellectuels universitaires pour l'événement et qu’ils espéraient que les délégués pourraient utiliser leurs connaissances pour aider à relever les défis auxquels l'industrie est confrontée.

À gauche, Federico Gutierrez Zuluaga, maire de Medellin, et à droite, Luis Perez Gutierez, gouverneur d'Antioquia

Selon Federico Gutierrez Zuluaga, maire de Medellin, il y a moins de 20 ans, personne ne voulait se rendre à Medellin. Il existe désormais une opportunité unique de disposer de 200 000 hectares pour planter des avocats, d'accéder à 45 pays et d'accroître les exportations de 500 % en quelques années seulement.

Luis Perez Gutierez, gouverneur d'Antioquia, a évoqué certaines relations entre les entreprises et les agriculteurs qui pourraient avoir un impact considérable sur le pays, encourageant la construction de nouvelles infrastructures et bien plus encore.

Andres Valencia, ministre de l'agriculture

Andres Valencia, ministre de l'Agriculture, a évoqué le récent accord commercial avec la Chine, ainsi que l'accord qui est sur le point d'être signé avec le Japon. Il espère que cela se produira très prochainement et que les premières exportations suivront peu de temps après. Il est également impatient de signer un accord commercial avec la Corée dans un avenir proche. La Colombie a des accords avec 45 pays dans le monde pour ses avocats.

La journée s'est poursuivie avec de nombreuses présentations simultanées données par des orateurs néo-zélandais sur le mûrissement et l'après-récolte, ainsi que sur la manière dont la Nouvelle-Zélande a réussi à pénétrer le marché asiatique.

Une autre discussion a été aussi l'occasion d'échanger sur les défis de la commercialisation des avocats sur divers marchés et sur l’importance de chaque étape de la chaîne pour la qualité finale et la bonne expérience du consommateur.

Un grand nombre d'intervenants ont également analysé les avantages et les inconvénients des différentes variétés en termes de rendement, du ratio graine / chair, et se sont demandés s'il était pertinent de continuer à rechercher de nouvelles variétés de meilleure qualité.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)