Abel Alarcón, de Brio Fruits :

Récolte lente des clémentines de Valence et bons prix

La campagne d'agrumes est en cours dans la région de Valence avec la récolte des variétés clémentines précoces, telles que la Rubí et les Oronules. Les rendements plus faibles cette année et une récolte plus lente que d'habitude en raison des températures chaudes se traduisent par un marché sans trop de fruits et avec des prix acceptables.

« Nous avons commencé à commercialiser les premières clémentines Rubí il y a 2 semaines, et maintenant nous continuons avec les clémentines Oronules », explique Abel Alarcón, directeur de Brio Fruits, de Gandía. « Le début de cette campagne a été lent jusqu'à présent en raison des problèmes de coloration causés par les températures élevées, en particulier pendant la nuit. C'est en partie une bonne chose, car cela permet de commercialiser les fruits de façon continue, mais mesurée, évitant ainsi le stress d'être contraint de les vendre rapidement », déclare le producteur et l'exportateur.

« Cette année, nous prévoyons récolter environ 30 % de clémentines en moins, en particulier de la variété Clemenules, qui est la plus populaire en termes de volume dans le secteur. Avec moins de fruits dans les arbres, il y a une abondance de grandes tailles, comme nous avons pu le vérifier lors de la récolte des Rubis et des Oronules. »


Abel Alarcón, dans une de ses plantations de mandarines Orri avec culture protégée.

La baisse des volumes, conjuguée à la lente maturation des fruits, permet d'obtenir un marché sans complication, avec des prix très acceptables et sans pression, selon Abel Alarcón. « Il est remarquable que certains producteurs récoltent déjà les clémentines Arrufatina depuis quelques jours, car cette variété est généralement récoltée deux semaines plus tard ; c'est une conséquence du manque de fruits disponibles. En ce moment, nous sommes en compétition avec les mandarines Orri et Nadorcott d'Afrique du Sud, du Pérou et d'Argentine. Nous traitons actuellement de petits volumes, mais l'offre en provenance de ces pays devrait augmenter à l'avenir et devenir une concurrence féroce. »

Il est à noter que les fortes tempêtes enregistrées il y a quelques semaines n'ont pas eu d'impact sur la qualité et la quantité des agrumes récoltés à Valence et à Castellón. « Heureusement, il n'y avait pas beaucoup de fruits prêts à être récoltés, bien que la chaleur qui a suivi ait fait sécher les champs rapidement. En fait, les pluies ont permis aux fruits d'atteindre de plus grandes tailles et de nettoyer les arbres. Cependant, dans certaines régions, comme à Orihuela, à Alicante et à Murcie, les producteurs n'ont pas eu cette chance et les cultures maraîchères et certains champs de citrons, de mandarines et d'oranges précoces ont été fortement touchés. »

Pour plus d'informations : 
Abel Alarcón
Agrios Selectos S.L. (Brio Fruits)
Tél. : +34 962 868 000
brio@brio.es 
www.brio.es 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)